Les décisions politiques sont parfois un opaque objet du délire. À l’heure de la confrontation à un virus qui racle les nerfs en jouant les va-et-vient, l’équation française du en « même temps », doublé d’un pari « quoi qu’il en coûte » pour un défi « le tout pour le tout » ne s’exprime pas à l’endroit du ferry et roulier en « un pour tous, tous pour un ». Au diable Vauvert le ro-pax dans la distribution de l’argent magique de la...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous