Le Brexit a bouleversé la desserte maritime des îles britanniques bien au-delà de la seule traversée du détroit du Pas-de-Calais. La perspective de contrôles accrus aux frontières a conduit les armateurs à multiplier les liaisons directes avec l’Irlande, en transport roulier mais aussi de conteneurs. Aux traditionnelles rotations de ro-pax pour la traversée de la Manche vient de plus en plus se greffer le transport de remorques non-accompagnées qui a pour avantage de faciliter le relais terrestre via les autoroutes...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous