Alors que la conteneurisation gagne des parts de marché chaque année, la saturation des terminaux conteneurisés, le niveau des taux de fret et la rentabilité des services contribuent au maintien de la remorque. En Algérie, les taux de fret pour le conteneur n’ont pas échappé à la tendance internationale en s’envolant ces derniers mois, confirment les professionnels. Un phénomène, plus local, a contribué à la hausse des taux sur le pays: la fermeture des ports secs algériens décid...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous