,
Que la bataille se porte sur la maîtrise du fret ou sur celui de l’information, les compagnies maritimes semblent vouloir se réapproprier la connaissance de leurs clients et celle de leurs flux que seuls maîtrisent aujourd’hui les freight forwarders. Pour certaines, cette stratégie prend la forme d’une intégration de chaque maillon du transport. Pour la majorité, les outils numériques servent de cheval de Troie. Sous l’effet en partie de la sophistication et de la maturité des outils numériques, l’...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous