Avec la confusion généralisée dans les ports et le désordre plus ou moins organisé au large des grands hubs mondiaux, l’esquive de la thrombose est devenue un art. Les compagnies orchestrent ce ballet en procédant au jeu des chaises musicales avec les escales pour ne pas trop étirer les heures d’arrivée. Plus que jamais, les ports servent de fusibles. Maersk détourne ses navires du Royaume-Uni. CMA CGM évite Savannah… Depuis des mois, la congestion portuaire fait la loi dans les services et décide...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous