En sortie de crise sanitaire, Haropa s’attendait à une année de transition. Mais les trafics à fin septembre 2021 ont trompé les attentes grâce à une activité soutenue dans le conteneur. Les trois ports de l’axe Seine fusionnés ont soldé les neuf premiers mois de l’année sur une progression du trafic global de 10 % par rapport à 2020, à 61,2 Mt. Si la comparaison avec 2020 est flatteuse, celle avec le trafic moyen des cinq dernières années douche quelque peu l’enthousiasme...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous