Avec 4,8 Mt de marchandises ayant transité sur les quais girondins à fin septembre 2021, le plus petit des grands ports maritimes est porté par une embellie sur les produits pétroliers et chimiques ainsi que sur les petits vracs. À fin septembre 2021, les tonnages de Bordeaux dépassaient de 220 000 t ceux de la même période il y a un an. « Nous rattrapons la moitié de ce que nous avions perdu en 2020 », souligne Jean-Frédéric Laurent, président du directoire du Grand Port maritime de Bordeaux. En...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous