Le port de Bilbao a été durement touché par la pandémie et la crise économique mais aussi par une dure grève des ouvriers de la manutention qui a paralysé l’activité pendant deux mois durant le dernier trimestre de 2020. Tant et si bien que le niveau de trafic antérieur à la crise ne serait retrouvé qu’en 2023, une partie des trafics perdus par le conflit social n’étant toujours pas récupérés à ce jour. Le trafic portuaire a reculé de 17 % en 2020 (30 Mt),...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous