Le numéro deux mondial du transport maritime de conteneurs n’était pas attendu sur cette affaire. Il avait surtout apporté tout au long de l’année du soin et de l’attention à sa flotte. En fin d’année, il a soumis une offre au groupe Bolloré pour ses activités portuaires africaines sur la base d’une valeur d’entreprise de 5,7 Md€. Depuis les révélations sur le mandat confié par le groupe Bolloré à la banque Morgan Stanley pour identifier de possibles candidats...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous