L’État sud-coréen envisage de privatiser la compagnie nationale en 2022, quelques années après avoir sauvé de la banqueroute l’ancienne Hyundai Merchant Marine à coups de subventions. Alors que les milieux financiers soupçonnaient depuis un temps l’État sud-coréen de chercher un acquéreur pour son fleuron national HMM, le ministère des Océans et de la Pêche a confirmé fin novembre qu’il espérait trouver un candidat pour le huitième transporteur maritime...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous