L’armateur israélien est parvenu à décrocher l’intérêt des investisseurs en dépit de la volatilité du transport maritime et de sa politique d’exploitation basée sur l’affrètement. Son introduction boursière restera inscrite dans les annales du conteneur. L’israélienne ZIM a eu la main chanceuse en frappant la cloche à la bourse de New York en début d’année alors même qu’elle profitait à plein de taux de fret bien disposés grâce...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous