Alors que les chargeurs ont commencé à signer des contrats de deux ou trois ans avec des transporteurs pour s’assurer de l’espace à bord dans un marché de raréfaction et d’économie de la panique, les taux de fret à long terme n’échappent pas au dérapage des prix. À l’aube de négociations difficiles. Stabilité et prévisibilité dans les chaînes d’approvisionnement. La sécurisation de ces deux éléments sera en 2022 la principale priorit...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous