En décidant de rompre avec une politique de prix déterminés à l’instant T en fonction de l’offre et de la demande, CMA CGM a créé un appel d’air. Mais ses concurrents n’ont pas suivi, à l’exception de Hapag-Lloyd. Dans un contexte de bénéfices records enregistrés par les armateurs de porte-conteneurs mais de fiabilité des services dégradée, de flambée des tarifs de transport, de congestion portuaire critique, d’agacement des chargeurs, de pression des autorit...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous