Les éoliennes en mer représentent des milliers de tonnes d’acier à manutentionner. Le port breton réceptionne tour à tour les tubes métalliques assemblés et soudés dans l’atelier de Navantia Windar. Ils formeront la base immergée des éoliennes. Le port de Brest revendique depuis plusieurs années son engagement dans la voie des nouvelles énergies. Et pour s’en donner les moyens, avec la région Bretagne, d’importants travaux pour un investissement de 240 M€ ont ét...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous