L’une des originalités des ports espagnols réside dans le développement de ports secs pour desservir leurs hinterlands respectifs. En donnant une forte impulsion au trafic ferroviaire, cette stratégie aboutit à la création de véritables corridors logistiques. À la différence de leurs homologues français, les ports espagnols ne disposent pas de grandes réserves foncières et leurs responsables sont toujours en quêtes de surfaces disponibles. C’est en réponse à ce problème...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous