SAL Heavy Lift, leader sur le segment des colis de plus de 800 t, qui a avait refusé de céder aux sirènes des taux de fret lucratifs du marché conteneur et valoir sa « loyauté » à l’égard du fret de projet « pour préserver ses relations avec les chargeurs de l’industrie pétrolière, nucléaire et éolienne », a récemment annoncé la commande de plusieurs navires de charge neufs, spécifiquement conçus pour l’éolien offshore avec des...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous