La Chine devient le plus grand marché de GNL au monde

La montée en puissance de la Chine sur le marché du GNL est incontestable depuis quelques années. Elle est en passe de devenir le plus grand marché mondial, supplantant le Japon. L’Asie consommera 75 % du GNL d’ici 2030. La flotte actuelle de méthaniers et la capacité des chantiers navals ne seraient pas suffisantes pour répondre à l'augmentation de la demande en tonnes-milles.

Cnuced : la reprise du commerce mondial atteint un niveau record

Selon la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement, le commerce mondial a enregistré une reprise plus rapide que lors des deux dernières récessions mondiales. Alors qu’il vient de se rétablir en quatre trimestres, il lui en aura fallu treize en 2015 et neuf en 2009 suite à la crise financière.

[Édition spéciale vrac sec] Le gel a douché l’optimisme de la filière céréales

Les récoltes de 2020 avaient été plus que décevantes, toute la filière céréales comptait sur celles à venir pour effacer les mauvais résultats de la dernière campagne même si les pluies n’avaient pas atteint l’abondance souhaitée. Patatras ! Les douze jours de gel de début avril, l’un des pires épisodes de la décennie, sont venus doucher les espoirs.

[Vrac sec] Vers un semestre 2021 exceptionnel

Si la prudence est un principe de survie dans ce marché d’une extrême volatilité, tous les indicateurs sont réunis pour que le premier semestre 2021 se passe plutôt bien pour le vrac sec. Après un premier trimestre rondement orchestré, les indicateurs restent au vert. Une demande exceptionnellement forte pour la saison. La croyance est forte chez les acteurs du marché. Tous se plaisent à penser que le vrac sec, qui sort d’un très long tunnel, a fini de forer les bas-fonds. Et certains vont jusqu’à collecter tout indice qui viendrait conforter cette intime...

Les ventes de navires à leur niveau d'avant crise

Et le marché du conteneur reprend le cours de ses affaires. Les ventes de porte-conteneurs, les prix à l’achat et les tarifs à l’affrètement pourraient enregistrer en 2020 des niveaux supérieurs à des années « normales ». Ou du moins sans l'agressivité d'un virus qui a réussi à mettre en pause la planète et sous cloche la première usine du monde.

BIMCO : 31 % des engagements atteints dans l'accord commercial USA-Chine

Au cours des huit premiers mois de l’année, la valeur du commerce des produits de base inclus dans la première phase de l'accord entre les deux premières puissances économiques mondiales a profité aux produits manufacturés, agricoles et énergétiques. Le mois d'août a été le plus fort de l'année, les exportations atteignant leur niveau le plus élevé depuis novembre 2017, à 7,1 Md$.

L'acier se plie face au Covid

La World Steel Association a publié ses perspectives à court terme pour 2020 et 2021. La demande d'acier se contractera de 6,4 % en 2020 mais la demande d'acier devrait se redresser dès 2021 avec augmentation de 3,8 %. La plasticité de l’économie chinoise devrait permettre à l’acier de ne pas rompre…

Embouteillage de sucre au Brésil

Les exportations brésiliennes de sucre explosent depuis le mois de mai. La Chine, empêtrée dans ses démêlés avec les États-Unis, cherche de nouvelles sources d'approvisionnement. L'offre du Brésil s'y prête d'autant plus que sa monnaie est faible et rend sa production particulièrement concurrentielle. L’attente des vraquiers s’allonge, amplifiée par la congestion des quais et la désorganisation des chargements.

L'ICS prend fait et cause pour les marins

Inquiète des alertes qui lui remontent, la Chambre internationale de la marine marchande rappelle les obligations des États envers les marins concernant les soins auxquels ils ont droit et leur accès aux ports. Elle a formalisé ses préconisations dans un guide adressé aux armements.

Pages