Brexit : Stena appelle l'UE au pragmatisme

L’opérateur de ro-pax suédois demande à Bruxelles d’assouplir sa position en matière douanière à l’issue de la période de transition du Brexit, comme s’y est engagé le Royaume-Uni en retardant de six mois les contrôles sur la plupart de ses importations. La compagnie estime que les autorités douanières ne seront pas prêtes en début d’année.

Soget et MGI sur des objectifs communs

Les deux opérateurs historiques, mais jusqu’à présent concurrents, des Port community systems (PCS) et Cargo community systems (CCS) qu’exploitent la plupart des ports français se regroupent et créent le GIE France PCS. Leur union, tant désirée par les usagers des places portuaires, devrait favoriser la fluidité et la sécurité des chaînes logistiques.

Anvers sécurise la mainlevée des conteneurs en la numérisant

À partir du 1er janvier prochain, la mainlevée des conteneurs sur les terminaux anversois sera progressivement soumise à une nouvelle procédure qui doit permettre au port de franchir « une nouvelle étape vers la sécurisation numérique ». Elle sera payante.

Ports : fin de l'exception fiscale

Parmi tous les serpents de mer qui se faufilent au sein de l'Union européenne, il y a l’exemption fiscale des ports. Du moins ceux qui n’ont pas encore été rappelés à l’ordre par Bruxelles. L’Italie avait rechigné. Elle doit se mettre d’équerre avec les règles européennes d’ici au 1er janvier 2022.

Douala : Un arbitrage favorable à Bolloré et APMT

Douala International Terminal (DIT), filiale des groupes APMT et Bolloré, a obtenu gain de cause auprès du Tribunal arbitral CCI sur deux points. Cet arbitrage apporte une nouvelle pierre à ce conflit qui s’éternise depuis deux ans autour du terminal à conteneur du port camerounais.

WDP construit un complexe logistique géant sur le port de Gand

Le port belge va accueillir le plus grand entrepôt d’un seul tenant en Belgique. Le groupe d’immobilier WDP va opérer un site d’une superficie de 150 000 m² pour le compte de trois enseignes de la grande distribution. Si l’argument de la multimodalité est évoqué pour justifier l’attrait de la place portuaire belge, l’essentiel de la logistique, surtout à la sortie, se fait toujours par la route​.

Hutchison Ports a dévoilé son projet de port franc au Royaume-Uni

L’opérateur portuaire Hong Kong entend bien répondre à l’appel à projets du gouvernement britannique qui veut créer des ports francs pour stimuler la croissance des échanges après le Brexit. Il porte un projet à l’est autour des ports jumeaux de Felixstowe et Harwich, de part et d'autre de l'embouchure de la rivière Orwell.

Hervé Martel, président du directoire de Marseille Fos : « Le défi du plan de relance, c'est de consommer vite »

Le maître-mot reste l’incertitude, plus prégnante sur certaines filières que d’autres, avance prudemment Hervé Martel, le président du directoire du Grand port maritime de Marseille, quelques heures après la tenue d’un Conseil de surveillance. Plus certaine est la trajectoire de croissance : il faudra deux ans pour que port phocéen retrouve sa dynamique de 2019. Mais les investissements sont maintenus même s’il n’exclue pas de revenir sur certains. Le plan de relance portuaire et le contrat de plan Etat-Région revu et corrigé vont permettre d’accélérer, assure-t-il.

Les silos à céréales du Havre en cours de démolition

Ce sont des emblèmes du passé qui disparaissent sur le port du Havre. Les trois silos céréaliers, situés chaussée Hermann du Pasquier, vont disparaître. Un chantier d’un coût de 1,8 M€ porté par le port du Havre.

[LE MAG VIENT DE PARAÎTRE] : Céréales, les trafics se mondialisent

Dans son dernier numéro print, consacré aux céréales, le JMM vous invite à explorer les routes du blé qui sont aussi celles d’un commerce mondialisé, où le marché a sa propre grammaire et la fluidité logistique reste majuscule. Découvrez son sommaire et édito...

Pages