Brest-Roscoff veut être intégré au réseau transeuropéen de transport

La France va porter devant la Commission européenne le projet d’intégration du port Brest-Roscoff à la carte révisée du réseau transeuropéen de transport (RTE-T). S’il est validé par Bruxelles, il permettrait aux ports de Brest et de Roscoff de s’inscrire dans un des corridors de transport majeurs et de bénéficier de financements européens pour des infrastructures portuaires et ferroviaires.

Crise de l'énergie : les vrais gagnants

La déraison s’est emparée du marché des énergies. La forte hausse des prix, le gaz en tête, a déjà affecté l'industrie. À l'approche de l'hiver dans l'hémisphère nord, les tensions sur la demande s’exacerbent dans un contexte de pénurie et de stocks faibles. Le pétrole et le charbon pourraient ressortir les vrais gagnants des rapports de force entre toutes les énergies.

Industrialisation et logistique, les nouvelles obsessions portuaires

Fixer des activités logistiques et industrielles sur un territoire, dont on connaît le rôle pour capter et consolider des flux, est la nouvelle donne portuaire. Les ports n’ont-ils pas toujours eu ces vocations en accueillant la pétrochimie qui leur a assuré des rentes pendant des années ? C’est ce « tout industriel » qu’ils doivent aujourd’hui repenser.

À la faveur de la congestion, Amsterdam accueille... un porte-conteneurs

Le second port néerlandais n’est pas à proprement parler une porte d'entrée naturelle pour les porte-conteneurs. Mais avec la congestion sur le range Nord, Amsterdam, uniquement accessible via les écluses d'IJmuiden, trouve un nouvel emploi pour son terminal à conteneurs qui n’a jamais réussi à convaincre.

L’électrification des quais lancée au Havre

D’ici 2025, 20 M€ seront consacrés au déploiement de l’électrification des quais du Terminal croisière du Havre, afin de réduire les émissions des navires pendant leurs escales. .

Les cartes rebattues de la logistique portuaire à Marseille-Fos

La crise sanitaire a apporté son lot de transformation dans les opérations logistiques. Autour du port de Marseille-Fos, les bâtiments se remplissent dopés par l’e-commerce et les réorganisations des flux des grands groupes. Ces deux dernières années, près de 200 000 m2 sont sortis de terre. Distriport et La Feuillane avoisinent désormais le million de mètres carrés de bâti.

À qui profite la poussée des importations américaines de produits pétroliers

La demande américaine a entraîné une forte croissance des importations maritimes de produits pétroliers. Cette poussée a principalement profité au commerce extérieur de l’Europe et au port de Rotterdam mais n’a pas bénéficié aux armateurs de pétroliers MR qui restent désespérément mal rémunérés. Les taux de fret ne décollent toujours pas.

CMA CGM améliore sa desserte entre Inde et États-Unis

Pour améliorer ses liaisons directes entre Pakistan, l’Inde et la côte est-américaine, CMA CGM participera à partir de fin octobre au service Indamex 2 lancé par Hapag-Lloyd.

Durant le premier semestre, les ports américains ont fait une razzia sur les trafics

Sous pression d’un boom de la consommation inédite outre-Atlantique, deux ensembles portuaires américains, à l’Est et à l’Ouest, ont tout emporté sur le passage durant le premier semestre au point de rivaliser avec certaines grandes places asiatiques. La comparaison avec les trafics de 2019 délivre une mauvaise nouvelle pour Hambourg.

Pages