Saturé, le terminal à conteneurs de la Réunion prévoit son agrandissement

Le conseil de surveillance du 19 novembre a validé l’extension du terminal à conteneurs. Des travaux d’un montant de 16 M€ ont été décidés en deux enveloppes. La première sera allouée à l’élargissement des terre-pleins et la seconde à l’aménagement des quais afin d’y installer deux nouveaux portiques.

Conteneurs et reefers : à la limite du chaos

Le coronavirus n’a manifestement pas dit son dernier mot. Il poursuit son oeuvre de dérèglement des flux. Les compagnies maritimes sont contraintes de dérouter les reefers à destination de Tianjin vers d’autres ports, faute de prises disponibles. Les inspections sanitaires ralentissent les opérations et saturent les espaces. Outre-Atlantique, la congestion des grands ports des côtes est et ouest-américaines fait réagir la Commission maritime fédérale américaine.

Poti : 162 ans en tant que porte d'entrée du Caucase

Aux premières loges de la mer Noire, le port géorgien vient de fêter sa date anniversaire. APM Terminals y porte le projet d'une importante extension d’un coût de 250 M$ en première phase. Agrandissement du poste d’amarrage, allongement des quais, acquisition de nouvelles grues…

Le port de Sète passe à l'électrification à quai 

Une convention a été signée le 18 novembre entre Enedis, gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité, et le port héraultais, en vue de déployer d’ici à 2023 le branchement électrique à quai des navires. Objectif fixé avec la région Occitanie, propriétaire du port de Sète : augmenter la puissance installer de 15 MW.

Libre-échange à tout-va en Asie et dans le Pacifique

Depuis le 15 novembre deux accords de libre-échange se chevauchent en Asie et dans le Pacifique. L’un où la Chine est au centre du jeu, l’autre dans lequel les États-Unis comptent bien faire un retour. Flux commerciaux et maritimes vont augmenter en Asie.

Annick Girardin à l’écoute des inquiétudes des portuaires phocéens

La ministre de la Mer a rencontré les représentants des services aux navires, durement affectés par la baisse du nombre d’escales et l’arrêt total de la croisière. Discussion à bâtons rompus sur de possibles aides pour des professionnels privés de chômage partiel. La semaine prochaine, elle rendra visite au port de Toulon, où le transfert d’U.N. Ro-Ro à Sète n’est pas sans impact.

Annick Girardin veut un Rif au service des usagers

Journée marathon pour la ministre de la Mer qui s’est rendue à Marseille le 13 novembre. Une visite au pas de charge « dédiée aux agents publics » selon ses termes. Au programme, l’attractivité du RIF, la pénurie d’officiers français, la relève d’équipage... En fin de journée, la ministre a rencontré sur les quais phocéens quelques représentants des professions portuaires.

Céréales : les prix s'envolent à tire d'aile

La crise du coronavirus n'a pas, jusqu'à présent, empêché les céréales de circuler. Mais les flux pourraient perdre de leur fluidité avec la deuxième vague et des mesures sanitaires plus drastiques. Tant qu'il est temps, les pays importateurs se ruent sur les volumes disponibles, provoquant une jolie hausse des prix des céréales.

Annick Girardin au Sénat

La ministre de la Mer a été auditionnée le 3 novembre par la commission sénatoriale de l'aménagement du territoire et du développement durable sur le projet de loi de finances 2021. Les sénateurs étaient impatients de l'entendre sur de nombreux sujets parmi lesquels le soutien de l’État au secteur maritime, la stratégie nationale portuaire promise il y a trois ans, la répartition des fonds du plan de relance et bien d'autres...

Pages