Zeebrugge : le troisième trimestre 2020 confirme la dynamique

Le rythme de croissance se ralentit de trimestre en trimestre, mais le trafic du port côtier belge reste très bien orienté aux termes des neuf premiers mois de l’année. Il est toujours tiré par le GNL mais aussi par les conteneurs et les vracs secs.

Rotterdam : Hutchison peut reprendre le terminal d’APMT à la Maasvlakte-I

L’autorité néerlandaise chargée de la concurrence ne voit pas d’objection à la reprise, par le groupe Hutchison Ports Netherlands, du terminal d’APMT à la première Maasvlakte. Cette installation – APM Terminals Rotterdam – pourrait ainsi être intégrée à terme au grand terminal voisin d’ECT Delta, filiale de Hutchison.

Anvers : la reprise se poursuit… lentement

Un recul limité à 4,4% à la fin septembre, en dépit de la crise sanitaire et des tensions internationales. C’est un résultat que beaucoup de ports envieront à Anvers. Le mainport belge parvient toujours à limiter la casse grâce aux conteneurs, mais sans amélioration très marquée par rapport à la fin juin.

MSC opère la première cargaison entre les Émirats Arabes Unis et Israël

Le porte-conteneurs MSC Paris est arrivé en Israël avec la toute première cargaison transportée directement entre les Émirats arabes unis et l'État juif. Une opération qualifiée d’historique. Ce n'est pas la première fois qu'un navire de MSC visite le port mais c'est bien la première fois qu’un service direct connecte les ports d'Abou Dabi et...

Le Royaume-Uni s'interroge sur l'avenir du trafic de la Manche après le Brexit

Une querelle a éclaté au sein de la communauté portuaire britannique, divisé quant au devenir du trafic transmanche après le retrait définitif de la Grande-Bretagne de l'UE le 31 décembre. Une brouille créée par la publication d’une étude de UK Major Ports Group, qui représente les opérateurs privés de certains des ports de fret les plus fréquentés du pays.​ ​ Le gouvernement britannique, lui, a attribué des contrats de transport à quatre compagnies de ferries.

La valeur ajoutée des ports belges a augmenté de 4,9 % en 2019

Depuis 2006, la Banque nationale de Belgique publie des données sur la valeur ajoutée, les trafics et l’emploi au sein des ports belges. L’étude montre à quel point l’histoire portuaire du voisin de l’Hexagone bégaie. Avec succès et panache.

Un observatoire pour la performance portuaire ?

En cours d’élaboration, l’observatoire de la performance portuaire et des chaînes logistiques doit passer au crible 150 indicateurs. Objectif : évaluer la compétitivité des ports français et le chemin à parcourir pour accroître la part de marché des ports français dans les imports et exports du pays et la faire passer à 80% d'ici 2050.

Les acteurs de la supply chain s'engagent à « préférer » les ports français

La vaste communauté composant la supply chain s’est engagée le 7 octobre, par la signature d’une charte, à privilégier le passage des marchandises par les ports français. Annick Girardin, ministre de la Mer et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports veulent y voir « une opportunité pour rediriger durablement les flux logistiques d’exportation et d’importation vers les principaux axes portuaires français ». En attendant une stratégie portuaire nationale ...

La Belgique perd sa dernière liaison passagers avec le Royaume-Uni

La crise du coronavirus fait une victime de plus dans le secteur ferry. L’armement P&O Ferries a décidé de mettre un terme à son service ropax entre Zeebrugge et Hull. La Belgique perd ainsi sa toute dernière liaison passagers avec le Royaume-Uni.

Pages