Les dix ans de l’empotage vertical de conteneurs en France

Brangeon Transport et Logistique fête cette année les dix ans de son unité fixe d'empotage vertical qui permet de charger en vrac des conteneurs de 20 et 40 pieds. Cette unité industrielle basée à Saint-Maclou dans l'Eure reste aujourd'hui encore la seule en France.

La nouvelle aventure portuaire de CMA CGM à Abu Dhabi

Le Golfe persique fait l’objet d’une véritable course aux hubs de transbordement. CMA CGM est le dernier des grands armements mondiaux à se positionner dans la région. L’accord de concession, signé le 9 septembre pour une durée de 35 ans, prévoit l’ouverture d’un nouveau terminal en 2024 d'une capacité de 1,8 MEVP. Un investissement à replacer dans la compétition portuaire de la péninsule arabique.

Deux remplaçants pour les Abeilles Flandre et Languedoc

Ayant remporté en avril l’appel d’offres de la Marine nationale pour l’affrètement des remorqueurs d’intervention, d’assistance et de sauvetage de stations de Boulogne-sur-Mer et Toulon, la société Abeilles International a confié au chantier allemand GNYK la transformation de deux navires de services offshore récemment rachetés au norvégien Siem Offshore.

Jean-Frédéric Laurent, directeur général du port de Bordeaux : « Les trafics les plus porteurs seront liés à l'économie circulaire » 

En termes de transition énergétique, enjeu cardinal des ports et du transport maritime, le port de Bordeaux a choisi son camp. Ou du moins, depuis deux ans, il multiplie les projets autour de l’économie circulaire et des usages de l’hydrogène, porté par les initiatives privées de son territoire. C’est ce qu’a mis en exergue Jean-Frédéric Laurent, président du directoire du port bordelais, devant les manutentionnaires réunis en assemblée les 2 et 3 septembre dans sa ville.

Pour accueillir les ferries de dernière génération, les ports d'escales doivent s'adapter

Brittany Ferries a annoncé le 21 juillet la commande de deux ferries introduisant un concept d’hybridation alliant le GNL et les batteries électriques. Quand les navires destinés au remplacement du Bretagne et du Normandie rejoindront la flotte en 2024 et 2025, leurs ports d’attache devront avoir opérer quelques aménagements

Congestion et retard s'ancrent dans le glossaire du transport maritime

Le retard des navires n’est plus un mot impropre. Il a fait son entrée dans le lexique du transport maritime à la faveur d’une crise d’un nouveau genre. Il ne se prononce plus sans son faux-ami, la congestion des ports. La part des navires respectant leur date d’arrivée atteint à peine les 40 %. Los Angeles, Savannah, Rotterdam et Le Pirée figurent parmi les ports les plus congestionnés.

Ningbo, un nouveau choc pour la supply chain mondiale

Après Yantian, les analystes alertaient sur le fait qu’un autre événement dans un port chinois ferait exploser le système portuaire mondial, déjà plus que débordé à plusieurs points d’entrée du globe. L’arrêt d’un terminal conteneurs à Ningbo, qui prive le troisième port mondial de 17 % de ses capacités, intensifie la pression dans un contexte déjà chaotique.

Marseille Fos retrouve son activité d'avant Covid au premier semestre 2021

Il misait sur une sortie du tunnel en 2022. Le Grand Port maritime de Marseille retrouvera peut-être plus vite que prévu la trajectoire de croissance qui était la sienne avant qu’un virus planétaire ne la casse sans préavis. Fin juin, sur la plupart des segments, il a retrouvé ses niveaux de 2019.

Dynamar : un panorama portuaire mondial à l'image d'une année atypique

Le consultant néerlandais, qui établit chaque année une hiérarchie entre les places portuaires mondiales dont le trafic a dépassé le million de conteneurs, vient de publier sa radioscopie 2020. Sur les 146 ports, 81 sont en repli contre 60 dans le précédent classement. La sous-performance des deux seuls ports français vaut à l’Hexagone la plus forte « décroissance » mondiale derrière les Philippines.

Pages