Le Conseil de l'UE adopte les quotas carbone pour le transport maritime

Les propositions de la feuille de route climatique de l’UE viennent d’être examinées par les ministres européens concernés. À l’issue de négociations marathon, une position commune a été arrêtée. Sans surprise, le transport maritime devra payer pour sa pollution. En revanche, aucune mention n’est faite, dans le texte d’orientation générale, d’un fonds destiné à accompagner financièrement la décarbonation du secteur.

Conteneurs : Phénoménal

En une seule année, qui ne ressemble à aucune autre, il s’est passé tant et tellement de choses qu’il y aurait la matière pour tenir en une décennie. Pendant 365 jours, d’une fulgurance éreintante, le transport maritime a été placé en orbite géostationnaire et aux premières lueurs de 2022, il n’a toujours pas retrouvé son axe de gravité. La demande de transport a été sans pitié et ne manifeste pas le moindre signe d’essoufflement, ou si peu, alors que...

Hapag-Lloyd : une nouvelle lutte de pouvoir ?

La flambée du cours de l’action d’Hapag-Lloyd alimente toutes les spéculations sur une lutte de pouvoir entre actionnaires pour le contrôle.

Attaques en mer d'Oman : Les réactions dans la communauté du transport maritime se multiplient

L'industrie maritime se trouve une fois de plus en prise à un contexte géopolitique sur lequel elle n'a aucun contrôle. Les représentants du secteur du transport maritime se relaient pour appeler à la retenue dans l'attente d'informations avérées (les contradictions ajoutant aux tensions) tout en faisant part de leurs inquiétudes pour la navigation de ce corridor clé pour le transport du pétrole et du gaz.

Les batteries lithium-ion à bord, un dossier explosif

Avec l’essor de la voiture électrique, de plus en plus de véhicules contenant des batteries lithium-ion seront transportés par mer. Dans les derniers accidents en date, matérialisés par des incendies et explosions spectaculaires, les batteries, qu’elles soient transportées en tant que cargaisons ou embarquées sur des véhicules électriques, sont mises en cause. Inflammables, explosives, toxiques, leur stockage et transport nécessitent d’être réévalués.

Hausse des primes pour les assureurs maritimes en 2021 mais le marché se durcit

Les délégués de l'Union internationale des assurances maritimes se sont réunis à Chicago du 18 au 22 septembre pour leur grand-messe annuelle. L’UIMI fait état d'une augmentation des primes moyennes de 6 % en 2021, s’établissant à 33 Md$. Une amélioration liée à la hausse des volumes, à un dollar plus fort, à un rebond du secteur offshore et à un renchérissement de la valeur des navires. Le secteur a été affecté ces dernières années par la hausse des sinistres.

CMA CGM : des unités plus grandes et plus propres pour les Antilles françaises

À l’occasion d’un déplacement en Martinique et en Guadeloupe, Rodolphe Saadé, le PDG du groupe CMA CGM a annoncé la commande de sept navires neufs propulsés au biogaz pour la desserte de la Guadeloupe et de la Martinique à partir de 2024, dont trois de 7 900 EVP et quatre de 7 300 EVP. En renouvelant sa flotte avec des unités plus grandes, l’armateur français gage sur la montée en puissance du marché antillais.

EEXI : quadrature du cercle ou nœud gordien ?

À 103 jours de l'entrée en vigueur des nouvelles exigences en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre du secteur maritime, les trois-quarts des vraquiers, pétroliers et porte-conteneur – autant dire la flotte mondiale – ne seront pas conformes, a alerté cet été VesselsValue. Pour beaucoup, seuls les futurs carburants, non disponibles et trop incertains, auront un impact positif significatif sur les indices EEXI et CII. En attendant, les armateurs auraient plutôt tendance à prolonger la durée de vie des navires avec le risque d'allonger aussi celle des combustibles fossiles. Conflit entre une industrie orientée vers les investissements à long terme et un rythme de changement accéléré...

Un oligarque russe poursuit les autorités françaises pour récupérer l'accès à ses yachts

Alexeï Kouzmitchev, dont les activités entrent dans le champ des sanctions européennes, poursuit les autorités françaises pour la détention de ses deux yachts, arguant l’illégalité. Son avocat évoque une « hérésie juridique » et plaide le droit d’usage à des fins personnelles. L’oligarque russe n’est pas le premier à tenter un recours contre les autorités pour lever une immobilisation.

Pages