Le Conseil de l'UE adopte les quotas carbone pour le transport maritime

Les propositions de la feuille de route climatique de l’UE viennent d’être examinées par les ministres européens concernés. À l’issue de négociations marathon, une position commune a été arrêtée. Sans surprise, le transport maritime devra payer pour sa pollution. En revanche, aucune mention n’est faite, dans le texte d’orientation générale, d’un fonds destiné à accompagner financièrement la décarbonation du secteur.

Conteneurs : Phénoménal

En une seule année, qui ne ressemble à aucune autre, il s’est passé tant et tellement de choses qu’il y aurait la matière pour tenir en une décennie. Pendant 365 jours, d’une fulgurance éreintante, le transport maritime a été placé en orbite géostationnaire et aux premières lueurs de 2022, il n’a toujours pas retrouvé son axe de gravité. La demande de transport a été sans pitié et ne manifeste pas le moindre signe d’essoufflement, ou si peu, alors que...

Hapag-Lloyd : une nouvelle lutte de pouvoir ?

La flambée du cours de l’action d’Hapag-Lloyd alimente toutes les spéculations sur une lutte de pouvoir entre actionnaires pour le contrôle.

Attaques en mer d'Oman : Les réactions dans la communauté du transport maritime se multiplient

L'industrie maritime se trouve une fois de plus en prise à un contexte géopolitique sur lequel elle n'a aucun contrôle. Les représentants du secteur du transport maritime se relaient pour appeler à la retenue dans l'attente d'informations avérées (les contradictions ajoutant aux tensions) tout en faisant part de leurs inquiétudes pour la navigation de ce corridor clé pour le transport du pétrole et du gaz.

Les résultats de ONE témoignent d'un dernier trimestre fatal au conteneur

Le transporteur japonais est le premier, grâce à l’exercice fiscal japonais en décalé, à donner la couleur du dernier trimestre de l’année 2022, implacable pour le secteur du conteneur. Entre octobre et décembre, ONE a vu ses volumes s’effondrer de 19 % depuis l’Asie vers les États-Unis et de 26 % vers l’Europe. Bénéfices, Ebitda, Ebit... sont en baisse de plus de 50 % par rapport au trimestre d’avant. Plus révélateurs encore, les taux d’utilisation de la flotte.

Jean-Claude Charlo, DFDS France : « Si le bastion du ferry tombe, le pavillon français tombera »

La concurrence s’est exacerbée sur le Détroit avec l’arrivée d’Irish ferries dont les navires sous pavillon chypriote n’emploient aucun marin européen et le licenciement sans préavis de tous les marins britanniques chez P&O Ferries, immédiatement remplacés par des extra-communautaires à bas coût. Entretien avec Jean-Claude Charlo, directeur général des activités françaises du transporteur maritime danois, sur la situation transmanche.

Reefer : les taux de fret atterrissent après avoir bien résisté

Alors que les taux de fret du cousin dry ont décroché depuis bien des mois et que les courbes entre le marché au comptant et le long terme se sont inversées durant l’été 2022, le reefer connait à présent le même sort. Une réaction à détente alors que les prix sont restés si longtemps élevés.

Maersk abandonne les marques Hamburg Süd, Sealand et d'autres

Le moment semble venu pour le groupe danois de transport et de logistique de faire un pas de plus vers une marque unifiée. Dans le cadre de stratégie de logistique intégrée, Maersk abandonne les marques Hamburg Süd, Alianza, Sealand et Twill mais aussi celles des sociétés récemment acquises dans la logistique. Objectif : efficacité à bord.

Exercice record pour le Canal de Suez en 2022

Le canal de Suez a rapporté à l'État égyptien environ 7,5 Md€ en 2022, en hausse de 25 % par rapport à 2021. L’infrastructure, qui voit transiter chaque année 10 à 12 % du commerce maritime mondial, a réalisé une année record, en lien avec l’augmentation des péages.

Pages