Saoura : l'affaire des marins non payés

Les 22 membres d’équipage du porte-conteneur opéré par la compagnie algérienne Cnan-Nord, arraisonné à Brest depuis fin octobre, n’ont toujours pas reçu leurs arriérés de salaires alors que leur situation devait être régularisée ce week-end. L’affaire s’envenime dans un contexte de relations tendues entre la France et l’Algérie. Après avoir fait une escale à Bejaïa puis à Alger avant de gagner l'Europe où il a touché Algé...

Le Wonder of the seas a quitté les Chantiers de l’Atlantique

Le plus grand paquebot au monde, avec ses 362 m de long et sa jauge de 231 000 GT, a été discrètement livré à son propriétaire, Royal Caribbean la semaine dernière. Il a quitté le chantier naval de Saint-Nazaire le 5 novembre pour prendre la direction de Marseille où il recevra ses dernières finitions. Mais il attendra quatre mois avant d'effectuer son voyage inaugural.

Le canal de Suez augmente de 6 % ses tarifs

En 2020, le gestionnaire du canal de Suez s’était montré particulièrement plastique dans sa politique tarifaire en accordant des ristournes. À l’issue d’une année marquée par un gigantesque bouchon, qui lui aura fait perdre une semaine en droits de péages, il annonce une augmentation générale de ses tarifs de 6 % à compter de février 2022.

Reprise des liaisons maritimes France-Algérie 

Après 18 mois d’interruption des liaisons maritimes passagers entre la France et l’Algérie, les rotations reprennent progressivement avec une première traversée Alger-Marseille effectuée le 1er novembre par le Badji Mokthar III . Le navire amiral de la compagnie algérienne ENTMV reprendra la mer le 6 novembre suivi, trois jours plus tard, du Danielle Casanova de Corsica Linea. Un samedi de très grosse affluence s’annonce sur les quais phocéens.

Brittany Ferries ouvre une troisième ligne vers l'Irlande

Le Cotentin , ferry d’une capacité de 120 unités fret et 120 cabines, assurera la navette entre Le Havre et Rosslare à partir du 12 novembre. La nouvelle rotation porte donc à trois les lignes de Brittany Ferries à destination de l’Irlande. La compagnie bretonne continue de réorienter son activité vers les liaisons directes, particulièrement attractives pour le transport de marchandises.

Retour en grâce des petits navires

Après une décennie de gigantisme dans le secteur du conteneur et des années de célébration de la massification que seuls autorisent les très grands porte-conteneurs, un nouveau plébiscite est en train de se concrétiser autour de navires de 7 000 EVP. Une renaissance pour ce segment de marché vieillissant, sorti des radars des armateurs et désespérément absent des carnets de commande des constructeurs.

CMA CGM revient dans le jeu portuaire à Los Angeles

L’armateur français de porte-conteneurs renoue avec la manutention portuaire en acquérant, auprès du fonds EQT Infrastructure, Fenix Marine Services, l’un des terminaux à conteneurs du port californien. Une transaction estimée à 2,3 Md$ pour une installation qu'il avait cédée il y a quelques années. Avec cette acquisition, CMA CGM renforce son ancrage aux États-Unis, où il dispose déjà d’un net avantage.

Exploitants ou affréteurs de navires : qui doit payer pour les émissions de CO2 ?

L'Association des armateurs de la Communauté européenne (ECSA) a publié un document d'orientation sur la proposition de l'UE visant à inclure le transport maritime dans son système d'échange de quotas d'émission. Les armateurs européens demandent une application stricte du principe pollueur-payeur et estiment que les affréteurs doivent payer pour les émissions de CO2 induites par leurs choix opérationnels.

Un retournement de fortune pour ONE

La coentreprise entre MOL, NYK et K-Line, à la comptabilité japonaise décalée, solde le deuxième trimestre de son exercice fiscal sur des bénéfices de 4,2 Md$, ce qui lui laisse espérer un Ebitda de 11,7 Md$ en 2021. La compagnie, créée il y a trois ans sur la fusion des activités conteneurs des trois principales compagnies japonaises, avait pourtant connu de sérieuses difficultés à l’amorçage.

Les méthaniers tirent la croissance du canal de Panama en 2021

Le canal de Panama a battu son record de tonnage au cours de son année fiscale dans un contexte de perturbations du transport maritime et de congestion portuaire. Du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021, 516 Mt ont transité par l’isthme centraméricain. Soit 8,7 % de plus qu'en 2020 et 10 % de plus que le tonnage enregistré en 2019, le dernier exercice avant la pandémie....

Pages