Les navires polyvalents en renfort des porte-conteneurs

La pénurie de tonnages à l’affrètement incite les compagnies à se reporter sur des navires polyvalents. Plusieurs propriétaires ont confirmé avoir proposé leurs MPV à l'affrètement sur la ligne régulière. Les tarifs ont grimpé ces dernières semaines.

Conteneurs et reefers : à la limite du chaos

Le coronavirus n’a manifestement pas dit son dernier mot. Il poursuit son oeuvre de dérèglement des flux. Les compagnies maritimes sont contraintes de dérouter les reefers à destination de Tianjin vers d’autres ports, faute de prises disponibles. Les inspections sanitaires ralentissent les opérations et saturent les espaces. Outre-Atlantique, la congestion des grands ports des côtes est et ouest-américaines fait réagir la Commission maritime fédérale américaine.

HMM veut se renforcer à Long Beach

Ses performances financières, la congestion du port ouest-américain, sa marge de manoeuvre restreinte du fait d’une participation minimale dans le Total Terminals International font réfléchir la compagnie sud-coréenne. Elle pourrait bien reproduire à Long Beach ce qu’elle a fait à Singapour.

ZIM : une année tout en performances

En dépit d’un environnement commercial volatil, la compagnie israélienne, dixième au classement mondial de la ligne régulière, a réalisé des performances historiques au cours du troisième trimestre. À l’instar des autres transporteurs maritimes de conteneurs. Mais par sa stratégie, qui emprunte des chemins de traverse, elle fait la différence.

Le fuel lourd interdit de séjour en Arctique ?

En dépit de l’opposition de la Clean Arctic Alliance, qui s’était bruyamment exprimée en amont du MEPC 76, le projet d’amendement à l’annexe I de MARPOL sur l’emploi du fuel lourd en Arctique a été approuvé en l’état. L’ONG ne désarme pas pour autant.

L'OMI remet à plus tard la décision sur la création d'un fonds de 5 Md$

Huit grandes associations internationales avaient profité de la séquence ouverte à l’OMI sur la décarbonation du transport maritime pour réactiver leur proposition de création d’un fonds de R&D en vue d’accélérer le développement de technologies et carburants alternatifs. Les États-membres n’ont pas complètement fermé la porte mais de nombreuses questions se posent.

Corsica Linea : après l’assignation à résidence, l’assignation à résilience

Pierre-Antoine Villanova, directeur général de Corsica Linea : « Nous adressons ainsi un signal fort alors que le Fontenoy du maritime a été lancé le 9 novembre par la ministre de la Mer, Annick Girardin ». La compagnie de ferry annonce le recrutement de 40 navigants.

Les émissions carbone baissent mais pas dans tous les secteurs

Dans un rapport paru le 18 novembre, Climate Transparency observe une première baisse des émissions carbone du G20 dans le secteur de l’énergie en 2019. Mais d’autres secteurs, à l’instar des transports, voient leurs émissions encore augmenter. En août, l’OMI avait rendu publique une quatrième étude sur les émissions des gaz à effet de serre du transport maritime et sa réalité entre 2012 et 2018.

Ocean Insights : entre 20 % et 30 % des conteneurs transbordés ont subi des rollovers en septembre

Selon Ocean Insights, dont les outils de traçabilité sophistiqués suivent les conteneurs maritimes en temps réel, les ruptures dans la supply chain dues à des modifications de navire lors des transbordements ont légèrement diminué en septembre par rapport au mois précédent. Mais le taux de conteneurs restés à quai est encore très élevé dans les principaux hubs par rapport à l'année précédente.

Le port de Sète passe à l'électrification à quai 

Une convention a été signée le 18 novembre entre Enedis, gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité, et le port héraultais, en vue de déployer d’ici à 2023 le branchement électrique à quai des navires. Objectif fixé avec la région Occitanie, propriétaire du port de Sète : augmenter la puissance installer de 15 MW.

Pages