MSC renforce sa desserte transpacifique

MSC lance un nouveau service entre l'Asie du Sud-Est et la côte ouest américaine, l’un des trade actuellement les plus lucratifs mais aussi le plus congestionné aux extrémités de la ligne.

Indices : le SFCI toujours enfiévré, le BDI gagné à son tour

Le SFCI, qui mesure les taux de fret spot, a soldé sa 13e semaine consécutive de hausse sur une nouvelle progression proche des 10 %. Aucune route n’échappe à l’incontrôlable escalade. Le vrac sec reprend aussi de la vigueur.

Olivier Nivoix, directeur de lignes CMA CGM : « nous renforçons notre capacité de 10 % entre l'Asie et l'Europe au premier trimestre 2021 »

CMA CGM annonce du renfort. Augmentation de capacités entre l’Asie et l’Europe, escale import supplémentaire au Havre sur le FAL 1, des solutions alternatives pour pallier la pénurie de conteneurs… Olivier Nivoix, directeur des lignes pour la compagnie française depuis 2018, s’en explique.

Le SCFI s'emballe désormais entre Asie et Europe

Plus aucune route n’échappe désormais à la fièvre des taux de fret conteneurisés au départ de la Chine. La semaine dernière, les tarifs pour transporter un conteneur entre l’Asie et l'Europe ont grimpé en flèche alors qu...

Conteneurs : la pénurie fatale

La pénurie de boîtes atteint un seuil critique et tend les relations. En septembre, les grands groupes de logistique avaient élevé la voix. Les transitaires et chargeurs soupçonnent les transporteurs de concentrer leurs moyens sur l’Asie pour profiter des tarifs actuellement très lucratifs. Les compagnies maritimes reconnaissent une carence de conteneurs de 40 pieds et jouent la stratégie du vide. Les prix des conteneurs, à l’achat et à la location, flambent.

Le Havre revient sur les radars de la FAL 1

Tout rentre progressivement dans l’ordre. Le CMA CGM Antoine de Saint-Exupéry , baptisé au Havre en septembre 2018, inaugurera le 13 décembre le retour dans le port normand de la ligne phare de l’armateur français, la FAL1 (French Asia Line). Le Havre en avait été écarté en juillet 2019 à l’occasion d’une réorganisation pour des raisons économiques.

Transpacifique : pas de répit pour le conteneur

Les taux de fret sur les principaux trafics est-ouest se maintiennent alors que les semaines encadrant la Golden Week chinoise marquent en principe la fin de la saison de pointe annuelle de de la ligne régulière. Les ports américains font le plein. Cette année ne répond décidément pas aux schémas classiques.

Transpacifique : les alliances rétablissent de la capacité

Résultant des injonctions chinoises ou pas, les trois grandes alliances des lignes Est-Ouest ont remis des EVP sur le marché en rétablissant les traversées qu’elles avaient supprimées. Reste à savoir si elles vont aussi revenir sur leurs tarifs. Conformément à la demande des autorités de la concurrence qui s’inquiétaient aussi de la flambée des taux.

Pages