ZIM contracte avec Shell pour l'approvisionnement en GNL de dix porte-conteneurs

Alors que 28 des 46 navires neufs affrétés par la compagnie seront alimentés au GNL, ZIM cherche à sécuriser ses approvisionnements. Le dixième armateur mondial de porte-conteneurs a signé avec la major pétrolière britannique un contrat d’avitaillement long terme de dix navires de 15 000 EVP qui doivent être livrés en 2023-2024. Une opération estimée à 1 Md$.

Les prix des carburants maritimes plongent

Après s’être envolés dans le sillage de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les prix des carburants pour les navires ont plongé en juillet et août. De fait, l'écart moyen entre les deux principaux fuel a été réduit de moitié, passant de 420,50 à 360,50 $/t entre début juillet et aujourd’hui.

Carburant contaminé : Singapour revoit sa politique d'assurance qualité

L'autorité maritime et portuaire de Singapour renforce ses exigences sur la qualité du carburant maritime après avoir retracé les origines des récentes soutes contaminées qui ont concerné au moins 200 navires et causé des dommages moteur sur 80 d'entre eux. Les contaminants d'hydrocarbures chlorés ne font actuellement pas partie des normes de qualité au niveau international.

La contamination des soutes à Singapour atteint déjà une valeur de 120 M$

L’affaire évolue aussi vite qu’une traînée de poudre. En quelques heures, le nombre de navires ayant reçu des carburants contaminés par des hydrocarbures chlorés est passé de 14 à plus de 60. Pertes de puissance, pannes de moteurs, les demandes d’indemnisation affluent chez les assureurs.

Premier avitaillement GNL au terminal des Flandres

Le souteur Gas Agility affrété par Total a réalisé le premier soutage GNL au terminal des Flandres du port de Dunkerque. Il a livré au porte-conteneur CMA CGM Jacques Saadé 16 400 m³ de gaz issu du terminal méthanier de Fluxys Dunkerque LNG.

La Corée du sud investit dans un souteur en GNL

Le gouvernement sud-coréen a annoncé qu’il allait contribuer au financement du premier souteur de GNL en ship-to-ship. Avec la capacité d’avitailler deux navires simultanément. Le ministère sud-coréen du Commerce, de l’Industrie et de l...

Le Japon lance son souteur de GNL

Heavy Industries a lancé la construction du premier navire avitailleur de GNL à opérer au Japon. Le navire de 4 100 tonnes brutes a une longueur totale de 81,7 m et une largeur de 18 m. Prévu pour être livré fin septembre 2020, le souteur, d’une...

Covid-19 : Des décrets publiés, des recommandations émises

Dans le cadre de la lutte contre le virus, les dispositions relatives au transport maritime ont été précisées dans plusieurs décrets en France. Le dialogue entre les représentants professionnels et sociaux et les pouvoirs publics se poursuit. Au niveau international, le régulateur du transport maritime a publié une série de recommandations à l’intention des États membres pour que les gens de mer et personnels portuaires obtiennent un statut particulier.

Avitaillement en GNL : une première à Brest

Le bunkering de la dague Scheldt River, qui effectue à Brest le dragage du chenal d'accès au futur quai des Énergies marine renouvelables, a fourni l'occasion, pour la première fois dans un port d'intérêt national français, de procéder à un avitaillement en gaz le 19 décembre.

CMA CGM et Total scellent leur accord pour la fourniture en GNL à partir de Fos

Annoncé déjà depuis quelques semaines , l'accord entre Total et CMA CGM pour la fourniture en GNL à partir de Fos s'est concrétisé ce 4 décembre. L'accord survient quelques heures après les déclarations d'intention du président de la République, en ouverture des Assises de l'Économie de la mer, s'engageant à concéder les investissements nécessaires pour que « certains ports stratégiques français » soient équipés en infrastructures de soutage GNL. Là réside le principal frein au développement du GNL en tant que carburant marin.

Pages