Energy Observer, du catamaran au navire à hydrogène

Energy Observer 2 - © Kadeg Boucher © Epron Design
Les caractéristiques du futur navire naviguant à l’hydrogène et doté de voiles ont été dévoilées par Energy Observer à l’occasion du One Ocean Summit à Brest. Plusieurs défis technologiques restent cependant à relever pour ce projet innovant, auquel est associé CMA-CGM.

Ports de Normandie : des trafics en grand écart en 2021

Avec 3 000 escales de navires et 6,25 Mt au compteur, Caen-Ouistreham, Cherbourg et Dieppe, les trois établissements portuaires composant Ports de Normandie, ont retrouvé un niveau proche de celui d’avant crise bien qu’amputé du trafic de passagers, très loin de la jauge de croisière.

Ayro obtient un financement européen pour ses Oceanwings

L’entreprise française, qui conçoit, fabrique et commercialise un système de propulsion éolienne pour le transport maritime, obtient un financement de 2,3 M€ du fonds européen consacré aux Affaires maritimes et à la Pêche (FEAMP). Il va permettre d’accélérer l’industrialisation et la commercialisation de ses voiles rigides qui visent les navires marchands et les yachts.

Ayro lève 10,5 M€ pour l'industrialisation de son système de propulsion vélique

Confirmation de l’intérêt qu’elle suscite. La société française qui conçoit, fabrique et commercialise un système de propulsion éolienne, vient de lever 10,5 M€ auprès d’Ocean Zero, de Bpifrance et de Mer Invest. Cet apport doit assurer la phase d’industrialisation et la commercialisation de ces voiles rigides qui visent les navires marchands et les yachts.

Ayro implante l'usine d'assemblage de ses ailes à Caen

La société française qui conçoit, fabrique et commercialise un système de propulsion éolienne, a signé un accord avec la CCI de Caen Normandie, concessionnaire du Port de Caen-Ouistreham, pour y implanter le site qui usinera ses Oceanwings, ces voiles-ailes sophistiquées conçues pour des navires marchands.

Bureau Veritas accorde une AiP à un porte-conteneur à voiles de conception française

C’est le deuxième concept de porte-conteneurs vélique présenté en quelques jours. Et ils sont tous deux de conception française. Le Trade Wings 2500 concerne cette fois un navire destiné à opérer à courte distance. D’une capacité de 2 500 EVP, mariant l’éolien et le GNL, il a été conçu dans le cadre d'un partenariat entre trois entreprises françaises – VPLP Design, Alwena Shipping et Ayro – et le Shanghai Merchant Ship Design & Research Institute​.

Neptune Marine construira le Canopée

Pour la construction du roulier doté de quatre voiles en forme d’ailes, le choix de Jifmar Offshore Services s’est porté sur le chantier néerlandais Neptune Marine. Affrété à Alizés, qui en assurera l’exploitation, le Canopée est destiné à transporter les éléments du lanceur Ariane 6.