Le VLSFO franchit la barre des 1 000 $, les BAF suivent le mouvement

Le prix du fuel à faible teneur en soufre, le VLSFO, a franchi la semaine dernière les 1 000 $ la tonne dans un contexte d’offre serrée et de stocks tendus. Le repli de la production russe et sa réorientation vers l’Est a accentué une situation mondiale déjà instable. Les surcharges carburant ont augmenté de 50 % depuis le début de l’année, frôlant les 600 $ par conteneur de 40 pieds. Et sur certaines routes, elles flirtent avec les 1 500 $.

Hausse inévitable du coût de soute

La flambée du prix des énergies n’est pas sans impact sur les carburants maritimes. Les coûts de soute montent en flèche, indiquent les données. Ils vont inévitablement se traduire par des surcharges pour les chargeurs et des coûts d’exploitation supérieurs pour les transporteurs.

Hausse du carburant
 : 
Maersk annonce de nouvelles surtaxes

Après avoir expliqué que la conformité à la réglementation sur le soufre dans les carburants se solderait par un surcoût de sa facture énergétique de l’ordre de 2 Md$ sur un an, le leader mondial annonce qu'il introduira dès le 1er janvier 2019 une surcharge "bunker" en guise d'ajustement conjoncturel. Soit un an même avant l'entrée en vigueur des nouvelles règles de Marpol. Les chargeurs s'étonnent de ces clauses de "revoyure" à leur contrat souvent négocié dans la mesure où les armateurs bénéficieraient de couvertures pour se prémunir du risque d'instabilité des cours de pétrole.