Felicity Ace : la valeur de la cargaison déjà réévaluée à la hausse

Quelques jours après l’incendie qui a embrasé le transporteur de voitures exploité par une filiale de MOL, et alors que le navire ravagé par les flammes dérive vers le sud des Açores, le coût de ses entrailles est déjà réévalué, à 400 M$. Le groupe Volkswagen, qui y avait embarqué des Porsche, Bentley, Audi, Lamborghini, a le plus à perdre. Un futur casse-tête pour toutes les parties prenantes.