Après quelques années noires, Bordeaux sort de la nasse en 2021

Avec une hausse des trafics de 10,3 % en 2021, le port de Bordeaux met un terme à une série d’années en berne. Un sursaut d’autant plus intéressant que les flux sont tirés par des filières qui ne sont pas ses socles habituels. Le conteneur continue en revanche de décevoir. « On sort de l’ornière », a annoncé Philippe Dorthe, le président du Grand port maritime de Bordeaux (GPMB) à l’occasion d’une conférence de presse le 25 janvier. Marqué par une baisse...

Bordeaux : de l’hydrogène vert pour produire de l’ammoniac

Un accord a été signé entre le port de Bordeaux et la société GH2 pour implanter d’ici à 2025 une unité de fabrication de 14 000 t d’hydrogène totalement « vert » qui servira à la production de 80 000 t d’ammoniac par an. Les discussions battaient leur plein depuis plus d’un an pour aboutir en avril à la signature d’un accord officiel entre le Grand Port maritime de Bordeaux et la société GH2, développeur de projets d'hydrogène renouvelable en Europe...

Bordeaux a perdu 760 000 t de trafic en 2020

Malgré les impacts de la crise sanitaire, le port de Bordeaux est parvenu à se maintenir au-dessus de la ligne des 6 Mt. Le ralentissement de l’activité industrielle dans l’hinterland conjugué à la chute des approvisionnements en hydrocarbures a plus spécifiquement bousculé les importations.

Hydrogène : le port de Bordeaux soutenu par l'Europe

La présence d’un industriel, Nouryon, qui rejette 3 000 t d’hydrogène, place le Grand port maritime de Bordeaux en tête de pont pour des projets de valorisation de l’hydrogène comme vecteur énergétique. Deux années d’études, financées à 50 % par l’Europe, vont démarrer dès ce mois de septembre.

Bordeaux : l'effet coronavirus tombe sur avril

Après un mois d’avril impacté par les conséquences de la crise du Covid-19, l’activité reprend au Grand port maritime de Bordeaux et les salariés ont réintégré les ateliers. Quant aux trafics, hydrocarbures et vracs repartent à la hausse.

Nouvelle étape vers l'alimentation en hydrogène des navires ?

Hydrogène de France et ABB ont signé un protocole d’accord pour fabriquer des piles à combustible de forte puissance capables d'alimenter des navires. Nouveau cap pour la société bordelaise Hydrogène de France, identifiée comme une des spécialistes des technologies hydrogène.

Bordeaux : Le trafic 2019 sous la barre des 7 Mt

Les années « difficiles » s’enchaînent sur le port de Bordeaux. Depuis 2013, où le trafic dépassait les 9 Mt, les flux de marchandises ne cessent de décroître passant sous la barre des 8 Mt en 2016 puis sous celle des 7 Mt en 2019. En cause, la baisse structurelle sur les exports de céréales et les imports de produits raffinés.

Pages