Transport & Environment : « D'ici à 2030, un quart du trafic maritime européen sera assuré par des navires au GNL »

L'ONG n'en est pas à son premier argument. La politique climatique européenne à peine présentée – et notamment la directive sur les carburants FuelUE maritime –, elle avait déjà vertement critiqué le fait que le GNL soit considéré comme un carburant maritime vert de transition. Dans une nouvelle étude, elle revient à la charge, estimant qu’en l’état, la copie européenne fixe les combustibles fossiles au lieu de dérouler le tapis vert aux carburants durables.

HHI n'exclut pas le recours contre la décision de l'UE

Le constructeur sud-coréen Hyundai Heavy Industries pourrait s’opposer, par la voie judiciaire, au véto de la Commission européenne à l'opération de fusion qu’il porte avec DSME. La consolidation des deuxième et quatrième chantiers navals mondiaux leur conférait, selon Bruxelles, une part de marché prééminente. Ce n’est pas un indicateur pertinent pour apprécier le pouvoir d’un acteur sur un marché, rétorque HHI.

L'UE rejette la fusion des deux principaux chantiers navals sud-coréens

La direction générale de la concurrence européenne a opposé son veto au projet de rapprochement entre HHI et DSME qui leur accorderait 21 % du marché mondial. Face à la réticence de Bruxelles qui planche sur le dossier depuis 2019, les constructeurs sud-coréens avait proposé quelques concessions de façon à alléger leur toute puissance. Elles n’ont manifestement pas convaincu Bruxelles. La fusion pose problème à l’UE sur deux marchés en particulier : les méthaniers et les porte-conteneurs.

Ferry : appel à la grève de la CGT des marins les 13 et 14 décembre

Les syndicats CGT des marins des compagnies Corsica linea et La Méridionale ont déposé un préavis de grève de 48 heures. Ils font part de nombreuses revendications, portant notamment sur la DSP de la desserte maritime de la Corse, le net wage, le renouvellement de la flotte stratégique… Dans un contexte incertain pour ces compagnies.

La CDC n'a pas provisionné les 86,3 M€ dus à Corsica Ferries

Le conseil exécutif de Corse a indiqué le 15 novembre avoir décidé de ne pas inscrire au budget supplémentaire pour 2021 les 86,3 M€ que le Conseil d’État l’assigne à payer à Corsica Ferries pour préjudice subi du temps de l’ex-SNCM. La CDC va engager deux procédures à titre conservatoire.

Brittany Ferries : Bruxelles autorise une aide d’État de 61,2 M€ pour préjudice subi

La Commission européenne estime à 61,2 € le préjudice subi par Brittany Ferries durant la crise sanitaire et vient de notifier à la France qu’elle pouvait accéder à cette compensation qui ne contrevient pas aux règles sur les aides d’État. La somme est bien en-deçà de la facture adressée par le coronavirus à la compagnie bretonne.

La Commission européenne a présenté son projet climatique pour le transport maritime

La stratégie de l’UE pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55 % en 2030 par rapport à 1990, comme elle s’y est engagée, était très attendue, après avoir été reportée d’un mois . La Commission européenne a présenté le 14 juillet le volumineux paquet législatif étiqueté sous le nom de code de « Fit for 55 » qui embarque toute l’économie européenne dans le changement climatique. Le transport maritime va disposer d’un plafond et d’un prix à ses émissions de gaz à effet de serre. Certaines organisations tracent des lignes rouges.

OMC : changement de donne sur les imports d'acier en Europe ?

Selon l’OMC, les mesures de sauvegarde mises en œuvre par Bruxelles pour limiter les importations d’acier en Europe ne devraient pas perdurer. Le système avait été instauré en 2019 en réaction à une décision des États-Unis d’imposer des droits de douanes sur les produits sidérurgiques.

L'Italie rechigne à soumettre ses ports à l'impôt sur les sociétés

« Le gouvernement italien va s'opposer à la décision de Bruxelles de mettre un terme aux exonérations fiscales », a annoncé Paola De Micheli, ministre italienne des transports. L’Italie rejette les accusations d'aides d'État liées aux exonérations fiscales accordées à ses ports et annonce son intention de porter l'affaire devant la Cour de justice européenne.

Ports : fin de l'exception fiscale

Parmi tous les serpents de mer qui se faufilent au sein de l'Union européenne, il y a l’exemption fiscale des ports. Du moins ceux qui n’ont pas encore été rappelés à l’ordre par Bruxelles. L’Italie avait rechigné. Elle doit se mettre d’équerre avec les règles européennes d’ici au 1er janvier 2022.

Pages