Un porte-conteneurs à voiles dès 2023 ?

Zéphyr & Borée, qui avec son partenaire Jifmar fait construire un roulier à voiles pour transporter des éléments d’Ariane 6 de l’Europe vers la Guyane, planche sur un porte-conteneurs qui pourrait hisser les voiles fin 2023. P our résoudre la difficile question du chargement et du déchargement des conteneurs, l’armement nantais a travaillé avec des manutentionnaires. ​

Neptune Marine construira le Canopée

Pour la construction du roulier doté de quatre voiles en forme d’ailes, le choix de Jifmar Offshore Services s’est porté sur le chantier néerlandais Neptune Marine. Affrété à Alizés, qui en assurera l’exploitation, le Canopée est destiné à transporter les éléments du lanceur Ariane 6.

Biocarburants : un recours devant le Conseil d'État

L'association Canopée, spécialisée dans la défense de la forêt, annonce dans un communiqué avoir déposé le 31 décembre un recours pour excès de pouvoir devant le Conseil d'État pour faire annuler une note des...

ArianeGroup mise sur la propulsion vélique et le maritime

Le leader européen de lanceurs spatiaux confie à l'armateur Alizés la réalisation du roulier chargé de transporter les éléments constituant le lanceur Ariane 6, collectés et acheminés depuis Brême, Rotterdam, Le Havre et Bordeaux vers Kourou. ArianeGroup n'est pas le seul groupe à miser sur la logistique maritime... et la voile. Airbus et Louis Dreyfus Armateurs sont aussi associés dans cet esprit.