Les navires-refuges pour accueillir des Ukrainiens se multiplient

À compter du 29 mars, Corsica Linea mettra à disposition des services de l’État son ferry Méditerranée pour héberger pendant deux mois à Marseille des ressortissants ukrainiens. Selon un décompte de l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR), près de quatre millions de personnes ont fui l’Ukraine. Le geste de la compagnie française n’est pas isolé. Le groupe Carnival a proposé quelques paquebots à cet usage.

Carnival a vendu son 19e navire

Carnival Corp. vient de vendre son 19 e paquebot alors que le leader mondial de la croisière travaille à sa reprise après la suspension des opérations pendant plus d’un an. La société prévoit de remettre en service un peu plus de la moiti...

Le symbolique Mardi Gras de Carnival va entrer en service en juillet

Mardi Gras de Carnival, livré en décembre 2020, est récemment arrivé à Port Canaveral en Floride. Il a reçu le 9 juin son tout premier avitaillement en GNL fourni par Shell. Le constructeur naval finlandais Meyer Turku a livré au leader mondial de la...

Croisières : Cunard ouvre la voie à l'arrêt de travail prolongé jusqu'en 2021

Cunard, la plus vieille compagnie de croisière et de transatlantique encore en activité, a été la première du groupe Carnival à annoncer qu’elle resterait à quai jusqu’en 2021. Certains de ses navires auront donc été inactifs pendant un an avant de reprendre le service. Elle bouscule par ailleurs son offre. Elle n’est pas la seule.

Carnival Corp. anticipe une dépréciation de l'ordre de 600 à 650 M$

Le Carnival Fantasy, lors de son arrivée en Turquie pour y être démantelé. ©DR Le leader mondial de la croisière, avec près de 50 % de parts de marché et les dix marques commerciales les plus connues de la planète, a annoncé une...

Deux mega paquebots envoyés à la casse

Un mois à peine après que la compagnie espagnole Pullmantur Cruises se soit déclarée en insolvabilité, deux de ses paquebots sont arrivés dans les chantiers démantèlement de Turquie : les Sovereign, âgé de 32 ans, et son sistership, le Monarch. Le premier a ouvert la voie aux paquebots tels qu’on les connait aujourd’hui.

Cruise Maritime Voyages cède face à la crise sanitaire

C’est la troisième victime de l’épidémie en quelques semaines après Pullmantur et Birka Cruises. Faute d’avoir trouvé les liquidités dont elle aurait eu besoin pour passer le mauvais cap, la compagnie de croisière britannique se voit condamnée par la conjoncture. Les deux professionnels, à l’origine de la création de la filiale française de CMV, ne jettent pas l’éponge. Ils se lancent dans une course de fonds pour préserver leur projet.

Les croisières jouent la carte nationale

Après avoir rempli des missions d’intérêt général en rapatriant des résidents bloqués aux quatre coins de la planète, les navires à passagers reprennent progressivement le chemin de la mer. Et sans plus attendre la levée toujours hypothétique des restrictions sur les voyages internationaux, certaines compagnies de croisière prennent le parti de jouer leur saison sur une approche nationale.

Pages