Le SCFI s'emballe désormais entre Asie et Europe

Plus aucune route n’échappe désormais à la fièvre des taux de fret conteneurisés au départ de la Chine. La semaine dernière, les tarifs pour transporter un conteneur entre l’Asie et l'Europe ont grimpé en flèche alors qu...

Les dossiers maritimes de la présidence Biden

Comme toutes les grandes économies, les États-Unis entretiennent un lien ténu avec les choses du commerce maritime. Les dossiers commerciaux et maritimes ne manqueront pas pour la nouvelle administration Biden. Ceux dont elle hérite et qu’il va falloir gérer. Ceux dont elle doit s’emparer au risque de heurter la grammaire courante du parti démocrate et de ses alliés. Tour d’horizon des « hot spot » de la nouvelle présidence. Par Paul Tourret, directeur de l’Isemar.

Trump vs Biden : pour quel candidat aurait intérêt à voter le secteur du transport maritime ?

Alors que les États-Unis s'approchent de l’instant fatidique qui va départager deux candidats aux visions radicalement opposées sur les relations commerciales et les enjeux internationaux, quel serait le 46e président américain idéal pour les exploitants de pétroliers, de vraquiers et de porte-conteneurs ? VesselsValue s'y est penché. ...

BIMCO : 31 % des engagements atteints dans l'accord commercial USA-Chine

Au cours des huit premiers mois de l’année, la valeur du commerce des produits de base inclus dans la première phase de l'accord entre les deux premières puissances économiques mondiales a profité aux produits manufacturés, agricoles et énergétiques. Le mois d'août a été le plus fort de l'année, les exportations atteignant leur niveau le plus élevé depuis novembre 2017, à 7,1 Md$.

Transpacifique : les alliances rétablissent de la capacité

Résultant des injonctions chinoises ou pas, les trois grandes alliances des lignes Est-Ouest ont remis des EVP sur le marché en rétablissant les traversées qu’elles avaient supprimées. Reste à savoir si elles vont aussi revenir sur leurs tarifs. Conformément à la demande des autorités de la concurrence qui s’inquiétaient aussi de la flambée des taux.

Céréales : baisse des exportations françaises à prévoir

Les exportations françaises de céréales seront en baisse au cours de la saison en cours, en particulier à destination du Maghreb et de l’Afrique. Le début de campagne est marqué par le retour de la Russie au premier rang des pays exportateurs et, toujours, par la ferme présence de la Chine parmi les plus gros clients, en particulier pour les achats d’orge.

Pages