BIMCO : 31 % des engagements atteints dans l'accord commercial USA-Chine

Au cours des huit premiers mois de l’année, la valeur du commerce des produits de base inclus dans la première phase de l'accord entre les deux premières puissances économiques mondiales a profité aux produits manufacturés, agricoles et énergétiques. Le mois d'août a été le plus fort de l'année, les exportations atteignant leur niveau le plus élevé depuis novembre 2017, à 7,1 Md$.

Transpacifique : les alliances rétablissent de la capacité

Résultant des injonctions chinoises ou pas, les trois grandes alliances des lignes Est-Ouest ont remis des EVP sur le marché en rétablissant les traversées qu’elles avaient supprimées. Reste à savoir si elles vont aussi revenir sur leurs tarifs. Conformément à la demande des autorités de la concurrence qui s’inquiétaient aussi de la flambée des taux.

Céréales : baisse des exportations françaises à prévoir

Les exportations françaises de céréales seront en baisse au cours de la saison en cours, en particulier à destination du Maghreb et de l’Afrique. Le début de campagne est marqué par le retour de la Russie au premier rang des pays exportateurs et, toujours, par la ferme présence de la Chine parmi les plus gros clients, en particulier pour les achats d’orge.

Le transpacifique échappe à tout entendement

Le marché transpacifique défie toutes les estimations et désarme les plus pessimistes quant aux impacts de la crise sanitaire. Le transport d’un conteneur de 40 pieds a dépassé les 3 000 $.

Le chiffre du jour : 100 Mt de charbon en moins pour le transport maritime

Pour la deuxième fois seulement au cours de ce siècle, les expéditions de charbon vont diminuer cette année. Alphabulk prévoit que le transport maritime perdra jusqu'à 100 Mt en 2020. Les tendances concernant le charbon se confirment. Le commerce...

Les commandes de navires au plus bas

Selon les données de Clarkson Research Services, les nouvelles commandes de construction navale ont chuté de 57 % au cours du premier semestre de l’année pour atteindre un point bas historique. Seuls 269 navires ont été commandés entre janvier et juin.

Pages