Conteneurs : le retour des tensions sur le front européen

Face à un marché en ébullition, les chargeurs et les transitaires européens demandent aux autorités européennes de la concurrence d'intervenir. Dans un courrier conjoint, l'Association des transitaires et le Conseil des chargeurs européens font part de « conditions déraisonnables » dans l'acceptation des réservations et des tarifs bien supérieurs à ceux convenus dans les contrats.

Ligne régulière : les chargeurs français tirent à leur tour le signal d’alarme

Les transitaires et chargeurs français sont inquiets. Ces derniers ont été à vrai dire plutôt discrets jusqu'à présent alors qu’en un an, ils ont absorbé, sur le plan national, des grèves portuaires et ferroviaires et, au niveau international, une crise sanitaire et économique qui a complètement désorganisé les flux maritimes. La qualité de service, actuellement dégradée, fourbit des arguments à ceux qui voudraient torpiller certaines exemptions dont bénéficie le transport maritime...

Blank sailing et profits : le sujet clivant

Les transporteurs tirent-ils profit de la situation actuelle en supprimant des capacités et en augmentant les taux de fret ? Dans son dernier rapport Container Forecaster, publié fin juin, Drewry estime que les transporteurs de conteneurs de la ligne régulière ont réalisé un bénéfice d'exploitation d'environ 1,4 Md$ au premier trimestre. Leur stratégie de gestion de crise, par le seul levier de blank sailing, a largement porté ses fruits.

Les tensions autour de la taxation au tonnage reprennent

Les associations professionnelles représentant les transitaires et commissionnaires, les autorités portuaires et les terminaux européens reviennent à la charge sur les exonérations fiscales accordées dans le cadre de la taxation au tonnage. Bruxelles vient de reconduire ou approuver plusieurs régimes d’aides publiques.

15 associations européennes du transport posent leur version du Green Deal

En réaction à la communication européenne autour du Green Deal, projet qui se veut central dans la nouvelle mandature conduite par la Néerlandaise Ursula von der Leyen, une quinzaine d’associations européennes des secteurs portuaire, maritime, fluvial, ferroviaire et combiné, adressent leur vision d’un pacte vert.