COP26 : une vingtaine de pays s'engagent à mettre en oeuvre six corridors verts

Clap de fin de la COP26, le sommet international sur le climat, qui s'est clôturé le 13 novembre à Glasgow sur un sentiment de grande amertume. De nombreuses annonces concernant le transport maritime dont celle de corridors verts. Une vingtaine de pays, dont la France, se sont engagés à rendre six routes maritimes entièrement décarbonées d'ici 2025.

Søren Toft, PDG de MSC : « La désorganisation du transport maritime est liée à la vétusté des infrastructures »

Plutôt discret depuis son arrivée à la tête de MSC, l’ex-directeur d’exploitation de Maersk a accordé un entretien au Financial Times dans lequel il s’exprime sur la décarbonation du transport maritime puis est intervenu sur la désorganisation des chaînes logistiques à l’occasion du World Ports Conference. Quand la parole est rare, elle est traquée.

OMI : les transports maritimes ont émis plus d'un milliard de tonnes de CO2 émis en 2018

La quatrième étude sur les gaz à effet de serre générés par le secteur vient d’être publiée par l’OMI. C’est la première depuis l'adoption en 2018 de la stratégie relative à la réduction des émissions carbone. Avec 1 056 millions de tonnes en 2018, les émissions de CO2 ont représenté une augmentation de 9,3 % par rapport à 2012. ​Les transports maritimes étaient ainsi responsables de 2,89 % des émissions carbone mondiales.

Maersk envisage son premier navire au bio-méthanol à horizon 2023

Sept ans avant la date assignée par l’OMI, A.P. Moeller-Maersk annonce qu’il exploitera le premier navire neutre en carbone d’ici 2023. Un feeder bicarburant de 2 000 EVP mais qui sera alimenté dès le premier jour de sa mise en service avec un méthanol d’origine renouvelable. Dans deux ans donc…

UE : une semaine cruciale pour les émissions du transport maritime

Le Parlement européen a entamé le 14 septembre les débats sur la réduction des émissions de CO2 dans le transport maritime. Dans ce processus parlementaire, il sera surtout question de l’intégration du secteur dans le système européen d'échange de quotas d'émission de l'UE. Avec la crainte sous-jacente que l’Europe fixe des objectifs plus ambitieux que ceux de l’OMI.

Un redémarrage économique vert dans le transport maritime ?

Au Danemark, en Norvège, au Portugal, en France, les représentants du transport maritime et des armements exhortent les pouvoirs publics à conditionner leurs aides à des contraintes environnementales. Ils espèrent profiter de l’aubaine des investissements publics massifs pour accélérer la transition énergétique du secteur.

Hydrocarbures : la France met fin aux forages en mer en France

Les ministères de la Transition écologique et solidaire et de l’Économie et des Finances ont annoncé le 20 février avoir refusé de prolonger le permis exclusif de recherches en mer de « Juan de Nova Maritime Profond », un archipel fran...

Une « taxe carbone », invitée de dernière minute des échanges européens ?

Alors que le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel se retrouvent ce mercredi 16 octobre à Toulouse, une taxe sur les carburants dans les transports aérien et maritime pourrait être un sujet. Les représentants politiques doivent rejoindre en fin de journée la Table ronde des industriels européens, groupe de lobbying des plus grandes entreprises européennes. Le patron de Maersk y est attendu.

Dunkerque propose à son tour un deal environnemental à ses clients

À l’occasion de la Semaine européenne du développement durable du 30 mai au 5 juin, le port de Dunkerque annonce qu'il rejoint la démarche Esi (Index environnemental des navires) initiée par l’IAPH (International association of ports and harbors...

Transition énergétique
 : 
Rotterdam et Anvers s'associent...pour réduire leur empreinte carbone

Montrés du doigt pour être responsables d'une forte proportion des émissions de gaz à effet de serre, les ports du Benelux entendent réduire drastiquement leur empreinte carbone. Après son lancement en 2017, un projet pharaonique, qui vise à stocker des millions de tonnes de CO2 en mer du Nord initié par le port de Rotterdam, prend tournure. Un investissement de 400 à 500 M€.

Pages