Sommet climat : priorité aux discussions sur la taxation carbone

À quelques heures d'une rencontre par visioconférence à Washington durant laquelle les dirigeants d’une quarantaine de pays parleront climat à l’invitation du président américain Joe Biden, la Chambre internationale de la marine marchande, ainsi que d'autres organisations professionnelles revendiquant plus de 90 % du commerce maritime, pressent les dirigeants à entamer les délibérations sur une tarification du carbone.

MOL : nouveau PDG, nouvelle stratégie, nouvelles valeurs

Alors qu'une nouvelle année fiscale s'ouvre au Japon, Takeshi Hashimoto a pris le 1er avril ses nouvelles fonctions en tant que PDG de la principale compagnie maritime japonaise. Pour MOL, la nouvelle gouvernance s’accompagne d’une refonte de sa stratégie et...de ses valeurs. Le nouveau PDG s’en est fait le porte-voix.

Étude : CO2 et bruit sous-marin ont des destins liés

​ Adopter de meilleure forme des carènes et réduire les vitesses des navires ont des impacts importants sur le bruit sous-marin, une source de pollution encore trop méconnue et pas suffisamment considérée. Ce sujet a fait l’objet de deux études réalisées à la demande du gouvernement fédéral belge par l’institut de recherche néerlandais TNO. Elles évaluent en outre l’impact du slow steaming sur la réduction de la pollution de l’air.

OMI : les transports maritimes ont passé le cap du milliard de tonnes de CO2 émis en 2018

La quatrième étude sur les gaz à effet de serre générés par le secteur vient d’être publiée par l’OMI. C’est la première depuis l'adoption en 2018 de la stratégie relative à la réduction des émissions carbone. Avec 1 056 millions de tonnes en 2018, les émissions de CO2 ont représenté une augmentation de 9,3 % par rapport à 2012. ​Les transports maritimes étaient ainsi responsables de 2,89 % des émissions carbone mondiales.

Haro sur les navires de transport de CO2

Les annonces s’enchâssent. Les japonais en avaient ces derniers temps l’initiative. Cette fois, ce sont les sud-coréens qui dévoilent leur projet de navire de transport de CO2 liquéfié. Capter le CO2 à la source, le transporter pour le réinjecter dans des process industriels ou le stocker définitivement, génère de l’intérêt.

Le GNL, carburant d’une transition énergétique de long terme

Bio-GNL et méthanation à partir d’hydrogène décarboné et de CO2 capturé étaient au menu de la convention annuelle de l’Association française du gaz le 23 mars, qui avait pour thème inévitable « la contribution du GNL au climat ». Ces technologies peuvent faire du GNL un carburant totalement propre, ce qu’il n’est que partiellement aujourd’hui.

Wärtsilä trouve une issue aux scrubbers contestés

L’équipement maritime finlandais, premier fabricant de scrubbers, a investi en R&D pour étudier le potentiel de la capture et stockage du carbone. La technologie permettrait d’améliorer les dispositifs d’épuration des gaz en capturant le carbone au point d'échappement. ​

HHIH et Saudi Aramco associés dans l'hydrogène et l'ammoniac

En partenariat avec la compagnie de pétrole saoudienne Saudi Aramco, le groupe sud-coréen va développer des projets dans la production d’hydrogène et d’ammoniac. Les deux partenaires envisagent de développer des navires pour transporter du CO2 et du...

Maersk envisage son premier navire au bio-méthanol à horizon 2023

Sept ans avant la date assignée par l’OMI, A.P. Moeller-Maersk annonce qu’il exploitera le premier navire neutre en carbone d’ici 2023. Un feeder bicarburant de 2 000 EVP mais qui sera alimenté dès le premier jour de sa mise en service avec un méthanol d’origine renouvelable. Dans deux ans donc…

APM Terminals Elizabeth se convertit à l'énergie verte

Le terminal à conteneurs d'APM Terminals à Port Elizabeth dans le New Jersey va réduire ses émissions de carbone de 45 % en 2021. L’opérateur portuaire, filiale de Maersk, a conclu un accord avec un fournisseur d’énergies renouvelables. L...

Pages