L'engouement pour les petits navires se précise

Signe avant-coureur de la réorganisation des flux et de la montée en puissance de l’intra régional, influence des nouvelles normes réglementaires ou simple besoin de renouvellement ? Depuis fin 2020, l'intérêt des armateurs pour la contractualisation de navires de moins de 8 000 EVP a considérablement augmenté. Les commandes de petits navires ont représenté 39,6 % de tous les contrats passés au cours des douze derniers mois. Leur carnet de commande dépasse largement la capacité de la flotte actuelle.

Evergreen étoffe encore sa flotte de 24 000 EVP

La course à la construction de porte-conteneurs, amorcée l’an dernier, ne connait pas de répit depuis le début de l’année. Evergreen commande au constructeur chinois Hudong-Zhonghua Shipbuilding trois autres porte-conteneurs de 24 000 EVP alors qu’elle en compte déjà douze dans son carnet. Les plus grands navires de la ligne conteneurisée ne représenteront pas pour autant la majorité de la capacité mise en service d’ici 2025.

Conteneur : les transporteurs régionaux ont particulièrement étoffé leur flotte en un an

En un an, les rapports de force n’ont pas sensiblement évolué au sein des opérateurs de porte-conteneurs. La toute-puissance des 25 premiers armateurs mondiaux est écrasante au 1er janvier 2022. Mais ce sont les transporteurs régionaux qui se distinguent par la croissance de leur flotte. En dépit de la rareté des navires, ils ont trouvé des tonnages.

Le transport maritime en dix données

Le transport maritime a été marqué en 2021 par des événements sinon inattendus du moins inédits. Aux derniers jours de 2021, certains indicateurs manifestaient l'envie de prolonger le match.

Seaspan commande dix nouveaux porte-conteneurs

L'armateur continue inlassablement d’étoffer ses capacités. Il ajoute cette fois à son carnet de construction de nouvelles unités de 7 000 EVP, un de ses segments de prédilection. Encore et toujours, Seaspan continue de donner de l’emploi aux...

Nouvelles commandes en vue pour CMA CGM

La compagnie maritime française aurait à nouveau garni son carnet de commandes en signant avec Samsung Heavy Industries pour six navires de 7 600 EVP, toujours au GNL. Dans une déclaration à la bourse coréenne KRX, le constructeur sud-coréen Samsung Heavy...

Conteneur : spectaculaires prises de commandes effectuées en huit mois

381 porte-conteneurs totalisant 3,44 MEVP, soit plus que la capacité alignée par les 540 navires de CMA CGM, ont été inscrits dans les plannings des chantiers navals depuis janvier. Cette donnée est à mettre en regard avec les 619 porte-conteneurs dont la livraison est attendue d’ici 2024. L’intérêt pour les grandes unités s’émousse. La prise en compte des impacts climatiques par les exploitants de flotte n’est pas encore visible.

ZIM affrète dix navires supplémentaires au GNL auprès de Seaspan

La compagnie israélienne ZIM et le propriétaire de navires Seaspan annoncent un contrat d'affrètement de 12 ans portant sur dix navires de 7 000 EVP à la motorisation hybride avec le GNL. Le Hongkongais a désormais 55 navires en commande.

Seaspan commande deux autres porte-conteneurs de 12 000 EVP

L'un des principaux propriétaires et exploitants de porte-conteneurs est aussi l’un des plus actifs clients des chantiers navals avec une quarantaine de navires en attente de livraisons. La construction navale connaît une réelle effervescence depuis le début d’année. Rien qu'en avril et mai, 55 navires ont été commandés, pour une capacité totale de plus de 344 000 EVP.

Le CMA CGM Iguacu au GNL livré

Le porte-conteneur de 14 812 EVP qui fait partie d’une série affrétée à Eastern Pacific Shipping va se joindre à la flotte au GNL de l'armateur français. Il aurait été affrété à 55 000 $/j et est le huitième des seize panamax qu'EPS fournira à CMA CGM dans le cadre de contrats d'affrètement à long terme.

Pages