Le net wage accordé pour un an aux armateurs français

Le décret, instaurant l’exonération en 2021 de charges salariales pour les armements effectuant du transport de passagers à l’international sous pavillon français et communautaire est publié. Les armateurs français l’attendaient comme une des mesures nécessaires pour révolutionner le cadre dans lequel ils opèrent à armes pas tout à fait égales alors que d’autres pavillons européens en profitent déjà depuis des années.

Un observatoire pour la performance portuaire ?

En cours d’élaboration, l’observatoire de la performance portuaire et des chaînes logistiques doit passer au crible 150 indicateurs. Objectif : évaluer la compétitivité des ports français et le chemin à parcourir pour accroître la part de marché des ports français dans les imports et exports du pays et la faire passer à 80% d'ici 2050.

Exercice d’autopromotion de l’ECSA

Dans un document d’une trentaine de pages, la fédération européenne des associations d’armateurs adresse au nouvel exécutif européen un vade-mecum… pour ne pas nuire à sa compétitivité.