La CDC n'a pas provisionné les 86,3 M€ dus à Corsica Ferries

Le conseil exécutif de Corse a indiqué le 15 novembre avoir décidé de ne pas inscrire au budget supplémentaire pour 2021 les 86,3 M€ que le Conseil d’État l’assigne à payer à Corsica Ferries pour préjudice subi du temps de l’ex-SNCM. La CDC va engager deux procédures à titre conservatoire.

Corsica Ferries : la CDC entend faire payer l'État

Gilles Simeoni, président autonomiste du conseil exécutif de Corse, estime que l'État doit participer aux 86,3 M€ auxquels la Collectivité de Corse a été condamnée à verser par la justice à la compagnie maritime Corsica Ferries...

La Collectivité de Corse condamnée à payer 86 M€ à Corsica Ferries

La Collectivité territoriale de Corse a été définitivement condamnée le 29 septembre par le Conseil d’État à verser 86,3 M€ à Corsica Ferries en réparation d’un préjudice lié au « subventionnement illégal » de sa concurrente, l’ex-SNCM entre 2007 et 2013.

Gain de quatre unités pour la flotte française

À l’issue du second semestre 2020, onze navires sont entrés sous registre français mais sept partis sous d'autres cieux. Le total sous le Rif s'élève désormais à 89 avec les six nouvelles entrées.

DSP attribuée sans surprise à Corsica Linea et à La Méridionale

L’examen de la prochaine délégation de service public (DSP) maritime entre Marseille et cinq ports de Corse, pour la période du 1er mars 2021 au 31 décembre 2022, était à l’ordre du jour de l'Assemblée de Corse le 25 février. Elle a été attribuée, comme convenu, à Corsica Linea et à La Méridionale.

Corsica Linea et la Méridionale en lice pour la prochaine DSP

À l’ordre du jour de l’assemblée de Corse, les 25 et 26 février, sera examinée la prochaine délégation de service public maritime entre Marseille et cinq ports de Corse qui débute le 1er mars prochain pour une durée de 22 mois. La collectivité devrait entériner la décision de l’OTC en faveur de l’offre conjointe Corsica Linea-Méridionale, Corsica Ferries ayant été écartée.

Corsica Ferries en quête d'alternatives à la crise

La compagnie de ferry annonce une ligne triangulaire au départ de Toulon desservant Carthagène et Mosta en Algérie. Une initiative visant à compenser la chute de la fréquentation voyageurs sur les liaisons traditionnelles continent français-Corse et Italie-Corse.

Desserte maritime corse : l'imbroglio concurrentiel

À l’issue d’une instruction de plusieurs mois, l’Autorité de la concurrence a rendu son avis sur le fonctionnement des marchés en Corse. La desserte maritime corse est de nouveau passée au tamis des instructeurs, au même titre que la distribution de carburants, la grande distribution et la gestion des déchets. Le besoin réel de service public doit être réévalué et les modalités d’organisation de la desserte de la Corse, rédéfinies.

Sur la Corse, navigation à vue

La saison estivale achevée, les compagnies maritimes desservant la Corse, les Baléares et l’Italie depuis le continent français navigueront à vue cet automne. Compte tenu de la dégradation du contexte sanitaire et des réglementations hétérogènes selon les États, les réservations se font au dernier moment obligeant les armateurs à une réactivité de chaque instant afin d’ajuster leur flotte en fonction de la demande.

Appel à candidatures pour deux lignes maritimes Corse-continent

L'attribution de la délégation de service public (DSP) ayant échoué, l'Assemblée de Corse a approuvé le lancement d'un nouvel appel à candidature pour la desserte maritime entre Marseille et les ports corses de Propriano et Porto-Vecchio...

Pages