Onze compagnies maritimes entendues par la FMC

La semaine dernière, l’autorité américaine de régulation du transport maritime a achevé la première phase de l’audit de 11 compagnies maritimes. Il s’agit de déterminer si les plaintes des chargeurs américains sont fondées. À savoir s’ils ont été sciemment lésés par les compagnies durant la crise sanitaire.

Les ports et l'activité manufacturière sanctionnés par les confinements en Chine

L’épidémie frappe désormais la plupart des grandes villes côtières alors que le plus grand port du pays et du monde, Shanghai, vit sous un confinement strict depuis un mois. L'économie chinoise décélère. Les ventes au détail ont chuté au premier trimestre. La production industrielle a ralenti. Les importations et les exportations marquent le pas. La banque centrale chinoise ouvre les parapluies pour soutenir son économie rudoyée par les assauts du Covid.

Quelques signes d'assouplissement à Shenzhen

Pour permettre à son port de reprendre quelques opérations vitales à l’économie de la mégapole de 17,5 millions d’habitants, les autorités locales ont levé quelques restrictions. Les usines ont été rouvertes et les transports publics rétablis dans quatre districts, dont Yantian. Mais ailleurs, l’épidémie fait rage.

Conteneur : le retour à la normale à nouveau hypothéqué par l'épidémie

En quelques jours, l’épidémie aura gagné du terrain. La Chine a enregistré en 24 heures plus de 5 000 cas nouveaux tandis que 30 millions de personnes étaient confinés le 15 mars à la mi-journée. Une vingtaine de provinces sont touchées et Shenzhen, Zhejiang, Shanghai, Jilin, Suzhou, Guangzhou et Pékin ont été successivement fermés. Certaines compagnies ont pris les devants pour préparer leurs clients à de nouvelles perturbations.

Shenzhen à nouveau confiné

Alors que la guerre en Ukraine met à nouveau les chaînes d'approvisionnement mondiales à l'épreuve, la ville qui loge le quatrième port le plus fréquenté au monde est soumise à un confinement généralisé. Les autorités portuaires se veulent rassurantes mais les restrictions de mobilité des personnels ont été réactivées tandis que les accès aux terminaux sont strictement encadrés avec le retour des quotas imposés aux camions.

Ningbo de nouveau en alerte Covid

Le troisième port à conteneurs mondial peine à maintenir un niveau d’exploitation normal depuis la détection d’un cluster touchant 26 personnes dans une entreprise textile implantée dans la zone portuaire de Beilun. L’événement survient en période de pointe pour les exportations avant le Nouvel An chinois et à moins d'un mois du début des Jeux olympiques d'hiver de Pékin.

Brittany Ferries va recevoir une aide de 45 M€ de l'État français

Le 23 septembre, la Commission européenne avait estimé à 61,2 M€ le préjudice subi par la compagnie transmanche française. L’entreprise bretonne va recevoir une aide sous la forme d’une subvention de 45 M€. Le ministère de la Mer engage en outre les démarches pour obtenir une prise en charge par la réserve d’ajustement Brexit.

Sur les pas de Home Depot, Walmart va affréter des navires

C’est le second grand importateur américain de conteneurs maritimes à employer les grands moyens pour sécuriser ses stocks alors que la haute saison a démarré. Août est traditionnellement le mois où les détaillants s'approvisionnent en marchandises dans la perspective des fêtes de fin d'année. Avec les perturbations dans la chaîne d’approvisionnement mondiale, ces derniers s’inquiètent de voir leurs entrepôts et magasins achalandés à temps.

Brittany Ferries brave ses crises avec deux nouveaux navires GNL-électrique

La compagnie française introduit un concept d’hybridation complète du navire alliant le GNL et les batteries électriques. Quand les navires, affrétés auprès de Stena, rejoindront la flotte en 2024 et 2025, leurs ports d’attache disposeront en outre de la connexion à quai. Un investissement responsable mais aussi stratégique et à portée... politique.

Home Depot va exploiter son propre navire pour pallier le déficit d'approvisionnement

Jusqu’à présent, seuls quelques transitaires, à l’instar de DSV, Geodis, Bolloré s’y sont essayés. Une nouvelle ligne rouge vient d’être franchie. L'un des plus grands détaillants américains réserve un navire à son seul usage. Acmé d’une crise logistique mondiale qui contraint les chargeurs à user de toutes les stratégies pour remplir leurs rayons. En mode tramp.

Pages