Hervé Martel, président du directoire de Marseille Fos : « Le défi du plan de relance, c'est de consommer vite »

Le maître-mot reste l’incertitude, plus prégnante sur certaines filières que d’autres, avance prudemment Hervé Martel, le président du directoire du Grand port maritime de Marseille, quelques heures après la tenue d’un Conseil de surveillance. Plus certaine est la trajectoire de croissance : il faudra deux ans pour que port phocéen retrouve sa dynamique de 2019. Mais les investissements sont maintenus même s’il n’exclue pas de revenir sur certains. Le plan de relance portuaire et le contrat de plan Etat-Région revu et corrigé vont permettre d’accélérer, assure-t-il.

Ocean Insights : entre 20 % et 30 % des conteneurs transbordés ont subi des rollovers en septembre

Selon Ocean Insights, dont les outils de traçabilité sophistiqués suivent les conteneurs maritimes en temps réel, les ruptures dans la supply chain dues à des modifications de navire lors des transbordements ont légèrement diminué en septembre par rapport au mois précédent. Mais le taux de conteneurs restés à quai est encore très élevé dans les principaux hubs par rapport à l'année précédente.

Cnuced : Le commerce maritime mondial va plonger en 2020

Dans son pavé annuel sur le transport maritime Review of maritime transport , rendu public ce 12 novembre, la Cnuced promet un épisode dépressif majeur. Le commerce maritime international, abonné à la croissance ces dernières années, va basculer dans le négatif en 2020. Les tensions commerciales avaient entamé le travail de sape en 2019. La crise sanitaire va parachever l’opération. En deux ans, la croissance des volumes transportés aura bien dégringolé.

Annick Girardin au Sénat

La ministre de la Mer a été auditionnée le 3 novembre par la commission sénatoriale de l'aménagement du territoire et du développement durable sur le projet de loi de finances 2021. Les sénateurs étaient impatients de l'entendre sur de nombreux sujets parmi lesquels le soutien de l’État au secteur maritime, la stratégie nationale portuaire promise il y a trois ans, la répartition des fonds du plan de relance et bien d'autres...

Les ventes de navires à leur niveau d'avant crise

Et le marché du conteneur reprend le cours de ses affaires. Les ventes de porte-conteneurs, les prix à l’achat et les tarifs à l’affrètement pourraient enregistrer en 2020 des niveaux supérieurs à des années « normales ». Ou du moins sans l'agressivité d'un virus qui a réussi à mettre en pause la planète et sous cloche la première usine du monde.

Ponant : le Jacques Cartier de retour à Marseille, croisières suspendues

Retenu dans le port sicilien de Syracuse par les autorités italiennes alors que deux cas positifs avaient été détectés à l’occasion de tests pratiqués à bord, le Jacques Cartier , parti le 25 octobre de Malte, a regagné Marseille, son port d’attache, le 2 novembre pour débarquer ses passagers.

Aides d'État : près de 10 Md$ alloués au transport maritime

Dans son rapport Covid-19 Transport Brief , l’ITF (OCDE) a recensé les aides d’État dont le transport maritime a bénéficié pour surmonter la crise engendrée par la crise sanitaire. Les opérateurs dans la croisière et le ferry en sont les principaux bénéficiaires. Au moins 13 pays ont subventionné leur industrie. Souvent de façon inconditionnelle… Dans la liste établie par l'ITF, la France est de loin le plus grand donateur d'aides d'État au secteur maritime cette année.

Boom commercial entre l'Asie et l'Australie

Un nouvel eldorado pour les transporteurs après le bienfaisant marché transpacifique ? Les taux au comptant ont plus que doublé depuis la mi-mars et l'indice du fret conteneurisé de Shanghai grimpe. Les armateurs y déploient services et capacités. Le vrac sec ne peut pas en dire autant.

La valeur ajoutée des ports belges a augmenté de 4,9 % en 2019

Depuis 2006, la Banque nationale de Belgique publie des données sur la valeur ajoutée, les trafics et l’emploi au sein des ports belges. L’étude montre à quel point l’histoire portuaire du voisin de l’Hexagone bégaie. Avec succès et panache.

Hausse des taux de fret contractuels à prévoir

L’incroyable résistance des taux de fret maritime à long terme, à peine touchés par l'impact de la pandémiedepuis le début de l’année, et l’envolée record des taux spot depuis deux mois, donnent du fil à retordre aux analystes. Situation surréaliste.

Pages