DFDS met 12 navires au mouillage

Le fret et la logistique, qui génèrent 84 % des revenus de la compagnie, a permis de limiter l’impact du Covid sur ses revenus trimestriels. Mais l’absence de visibilité pèse sur l’entreprise, qui a mis douze de ses navires au mouillage. DFDS a initié en outre un plan de réduction des coûts pour se prémunir des incertitudes du moment. L’armateur danois a fait part de ses revenus trimestriels, qui se maintiennent au regard des circonstances éprouvantes pour les opérateurs du ferry . Des ré...

Conteneur : le grand vide

Avec ampleur et dans la précipitation. La baisse de la demande oblige les transporteurs maritimes à multiplier les annulations de départs, mais à une échelle et à une vitesse inégalées. La semaine dernière, le nombre de voyages supprimés est passé de 2 à 45 sur les principales routes. Inquiétant.

Confinement : Les ports belges doivent réduire la cadence

Les mesures drastiques prises par le gouvernement belge pour enrayer la propagation du Covid 19 ont de sérieuses et coûteuses conséquences sur le plan économique. Toutes les dispositions sont prises pour assurer en toute sécurité le maintien des activités essentielles, ce qui concerne d’abord les ports d’Anvers, Zeebrugge et Gand. Mais la baisse d’activité se fait d’ores et déjà ressentir.

P&O Ferries bascule sur le fret et met au chômage 1 100 personnes

Après avoir mis en œuvre des mesures de premier niveau pour limiter la propagation du virus, la compagnie britannique franchit un autre cap. Elle a annoncé ce 27 mars qu’elle allait donner la priorité au fret, limiter le transport de passagers aux cas d’absolue nécessité et met au chômage plus de 1 000 personnes. Pour l’heure, les autres compagnies opérant du Royaume-Uni se sont contentées de suivre des consignes de sécurité sanitaire sans annulations de traversées.

Stena annonce 950 suppressions d'emplois

En raison des restrictions de voyage imposées par plusieurs pays, les opérateurs de transport de passagers ont enregistré une baisse drastique des réservations de voyages. La compagnie de ferries, basée à Göteborg, a annoncé un plan de ré...

Le ferry suspend de nouvelles lignes

Les opérateurs de transport de passagers suivent au pas les restrictions annoncées successivement par les pays qu’ils desservent. La fermeture des frontières extérieures de l’UE les obligent à resserrer leurs services sur le fret, lui, jugé prioritaire pour assurer la continuité économique et la disponibilité des biens essentiels.

Covid-19 : Le ferry se met en règle avec les restrictions

Les compagnies opérant dans le transport de passagers annoncent tour à tour des mesures de restrictions ou suppressions de services, respectant les recommandations prises ici et là pour contribuer à limiter la propagation du virus covid-19.

La flotte de commerce française s’étoffe un peu au premier semestre 2019

Durant les six premiers mois de l’année, onze navires supplémentaires ont rejoint le pavillon national et quatre ont déserté. Cette croissance est une première en 2019, le bataillon tricolore ayant perdu 20 % de ses effectifs en une décennie.​

Brexit
 : 
Le gouvernement britannique tente un nouveau plan de transport

Le ministère britannique des Transports ouvre un nouveau processus d'appel d'offres auprès des opérateurs pour disposer de capacités de transport supplémentaires à compter du 31 octobre, nouvelle date butoir pour la sortie du Royaume-Uni de l’UE. Toujours dans la perspective de l’absence d’un accord entre les deux parties. Le précédent plan s’était soldé par un fiasco...

Pages