Hausse du carburant
 : 
Maersk annonce de nouvelles surtaxes

Après avoir expliqué que la conformité à la réglementation sur le soufre dans les carburants se solderait par un surcoût de sa facture énergétique de l’ordre de 2 Md$ sur un an, le leader mondial annonce qu'il introduira dès le 1er janvier 2019 une surcharge "bunker" en guise d'ajustement conjoncturel. Soit un an même avant l'entrée en vigueur des nouvelles règles de Marpol. Les chargeurs s'étonnent de ces clauses de "revoyure" à leur contrat souvent négocié dans la mesure où les armateurs bénéficieraient de couvertures pour se prémunir du risque d'instabilité des cours de pétrole.