Les ports, plus que jamais « opérateurs d’importance vitale »

À ce jour et à l'échelle mondiale, seuls quelques ports ont été contraints de suspendre leurs activités pendant un temps. En France, ils le proclament haut et fort : ils assurent un fonctionnement opérationnel logistique et industriel « normal ». Encore faut-il qu’ils aient de l’activité.

Au Portugal, la précarité est une menace permanente

Le pays, mis sous assistance financières de ses bailleurs de fonds internationaux pendant quelques années, paie toujours les conséquences de son programme d’austérité. La question des emplois précaires revient chroniquement sur la table.

Réforme des retraites/blocages portuaires : Pourquoi Dunkerque n'a (presque) pas fait grève ?

Alors que la plupart des Grands Ports maritimes français ont fonctionné en pointillé en décembre et janvier en raison des mouvements sociaux engendrés par des raisons exogènes aux ports, Dunkerque a été relativement épargné. Une singularité qui a surpris et continue d’interroger. Un dialogue social plus mature ? La conscientisation d’une menace directe en raison de la proximité belge ? Une exception française en héritage de la réforme portuaire de 1992 ?

Manutention verticale
 : 
Bordeaux : un dialogue renoué ...

Retour à l'apaisement sur le port de Bordeaux, qui a tenu une conférence de presse le 11 décembre pour annoncer un dialogue fructueux après des mois de tensions, de grèves et de relations « gelées et vitrifiées ».

Brexit
 : 
Le projet qui ignore les ports français ne passe toujours pas

L’Europe a-t-elle omis d’intégrer les ports français dans son projet de reconfiguration du corridor mer du Nord-Méditerranée provoquée par la sortie du Royaume-Uni de l'Europe ? Que neni, assure Bruxelles, qui évoque une éviction passagère. Un entretien avec la commissaire slovène est inscrit à l'agenda de la représentante de l'État français ce mardi 18 septembre à 16.00 h.