AD Ports donne naissance à un géant du feeder

L’opérateur portuaire d'Abu Dhabi, AD Ports, a acquis 80 % de Global Feeder Shipping, transporteur basé à Dubaï, donnant naissance à un acteur majeur dans le segment des feeders. La transaction vient conforter la stratégie du manutentionnaire qui cherche à se diversifier dans le transport maritime intra-régional. Il s’inscrit dans la même stratégie que DP World, son homologue de l’émirat voisin.

DP World : une croissance tirée par ses terminaux américains

L'opérateur portuaire de Dubaï a traité 20,1 MEVP dans les terminaux qu’il contrôle au cours du troisième trimestre, enregistrant une croissance de ses volumes dans toutes les régions, à l'exception de la zone Europe/Moyen-Orient/Afrique, en baisse de 2,6 % entre juillet et septembre. Sans surprise, les terminaux américains se distinguent.

P&O Ferries ne fera pas l'objet de poursuites pénales au Royaume-Uni

La compagnie transmanche, qui avait annoncé le 17 mars le licenciement, avec effet immédiat, de 800 marins sous contrat britannique, ne sera finalement pas poursuivie. En mars, le licenciement brutal et sans préavis de 800 marins et le remplacement par du personnel étranger dans des conditions d’emploi moindres avait provoqué la consternation et l’indignation Outre-manche et provoqué de vives réactions politiques et législatives. Le ministre britannique des Transports, Grant Shapps, avait réagi en présentant au...

Nouvelle tête pour les manutentionnaires français

Louis Jonquière, le directeur général de la Générale de manutention portuaire (GMP) au Havre, vient d’être élu président de l’Union nationale des industries de la manutention portuaire (Unim) à l’occasion de l’assemblée générale annuelle qui s’est tenue à Saint-Malo ce vendredi 3 juin. Il succède à Christian de Tinguy qui prend sa retraite, après neuf ans de mandat.

Le gouvernement veut interdire l'accès aux ferries qui ne respecteraient pas le salaire minimum

Nouvel événement inattendu dans le dossier des licenciement massifs et sans préavis de P&O Ferries qui n’en finit plus de créer des remous. Sans passer par la case du Parlement, le gouvernement demande aux ports britanniques de refuser l'accès aux ferries dont les opérateurs ne respecteraient pas les règles relatives au salaire minimum britannique. La British Ports Association considère cette demande irréalisable.

P&O de retour dans les conteneurs ?

La marque britannique, rachetée par DP World en 2006, dans un contexte de consolidation de la ligne régulière, revient sur le marché avec un positionnement qui privilégie le transport de conteneurs, mais de niche, pour des besoins sur des dessertes contraintes, des fréquences élevées ou des petits volumes.

DP World donne le coup d'envoi à l'extension de Djeddah

Bien que subissant la sévère concurrence de King Abdullah, situé à une centaine de kilomètres, Djeddah continue d’attirer les investissements. L’opérateur portuaire émirati vient de lancer les travaux qui doivent faire passer la capacité du Djeddah South Container Terminal de 2,4 à 4 MEVP d’ici 2024. Cosco Shipping Ports y a pris pied en février en devenant actionnaire du Red Sea Gateway Terminal.

Les 21 premiers manutentionnaires mondiaux contrôlent près de 50 % des conteneurs traités

Si le nombre de conteneurs manutentionnés a baissé en 2020 pour s’établir à 802 MEVP, les 21 premiers opérateurs portuaires mondiaux ont accru leur influence pour s’arroger désormais 48,5 % du total mondial, selon les données de Dynamar. À l’image de la domination des ports chinois, les manutentionnaires chinois grimpent dans le classement. Til, filiale de MSC, est l’un des trois rares opérateurs du Top 21 en croissance.

Arctique : DP World et Fesco envisagent le transport de conteneurs

L’exploitant portuaire émirati et l’opérateur de transport intermodal russe Fesco étudient la faisabilité technique et économique d’exploiter un poste à quai pour porte-conteneurs au port de Vladivostok. Un projet qui s’inscrit dans la perspective de transporter des boîtes via la route maritime du Nord. DP World s’aligne sur la vision que porte Vladimir Poutine : élargir la fenêtre saisonnière de navigation dans l’Arctique afin de permettre une exploitation toute l’année.

Pages