Le Qatar attribue une seconde série de commandes

Au compte-gouttes. Le Qatar a attribué quatre autres méthaniers de son méga programme prévoyant la livraison de 100 navires dans les cinq ans. Il avait donné le feu vert au chantier chinois Hudong-Zhonghua pour quatre unités en fin d’année dernière. Cette fois, c’est DSME qui a reçu sa première commande. Le constructeur sud-coréen avait livré 26 des 53 méthaniers construits dans le cadre du programme précédent de la plus petite monarchie du Golfe.

Les chantiers navals sud-coréens en mal de travailleurs étrangers

La Corée du Sud est contrainte de revoir les règles relatives à l’octroi de visas afin de permettre aux chantiers navals d’avoir recours à des travailleurs étrangers. Les constructeurs sud-coréens, dont les carnets de commande sont pleins, font face à une pénurie aiguë de main d’œuvre.

HHI n'exclut pas le recours contre la décision de l'UE

Le constructeur sud-coréen Hyundai Heavy Industries pourrait s’opposer, par la voie judiciaire, au véto de la Commission européenne à l'opération de fusion qu’il porte avec DSME. La consolidation des deuxième et quatrième chantiers navals mondiaux leur conférait, selon Bruxelles, une part de marché prééminente. Ce n’est pas un indicateur pertinent pour apprécier le pouvoir d’un acteur sur un marché, rétorque HHI.

L'UE rejette la fusion des deux principaux chantiers navals sud-coréens

La direction générale de la concurrence européenne a opposé son veto au projet de rapprochement entre HHI et DSME qui leur accorderait 21 % du marché mondial. Face à la réticence de Bruxelles qui planche sur le dossier depuis 2019, les constructeurs sud-coréens avait proposé quelques concessions de façon à alléger leur toute puissance. Elles n’ont manifestement pas convaincu Bruxelles. La fusion pose problème à l’UE sur deux marchés en particulier : les méthaniers et les porte-conteneurs.

Construction navale : la Corée du sud supplantée par la Chine

Les chantiers navals coréens n'ont pas réussi à défendre leur position de leader annuel dans la commande. Après trois ans d’hégémonie, les constructeurs sud-coréens se font doubler par la Chine. Les porte-conteneurs n’y sont pas étrangers.

Bruxelles fixe au 20 janvier sa réponse sur la fusion de HHI et de DSME

Les autorités européennes de la concurrence ont fixé au 20 janvier la date butoir pour faire connaître leur décision quant à la fusion des deux géants de la construction navale sud-coréenne HHI et DSME. Ce projet de rapprochement les rendrait...

Qatar Petroleum : feu vert à la conception des 100 futurs méthaniers

Qatar Petroleum a signé le premier contrat de construction de son vaste programme portant sur une centaine de méthaniers. Contre toute attente, à la surprise des Sud-coréens, c’était le chantier chinois Hudong-Zhonghua, le seul en Chine capable de construire des méthaniers de cette taille, qui avait raflé une bonne partie de la méga commande.

DSME anticipe une demande pour de très grands transporteurs de CO2

Le marché des très grands transporteurs de CO2 liquéfié engendre un bouillonnement de projets. Dernière annonce en date, le constructeur sud-coréen DSME et la société de classification américaine ABS planchent sur un navire de 70 000 m3...

Wan Hai Lines achète quatre navires de plus

Le transporteur intra-asiatique a trente-deux navires en commande. On prête à Wan Hai l’intention de se hisser rapidement à la dixième place du classement mondial. Wan Hai a révélé la semaine dernière qu’elle avait acquis quatre...

Cap sur les navires de transport de CO2

Les annonces s’enchâssent. Les japonais en avaient ces derniers temps l’initiative. Cette fois, ce sont les sud-coréens qui dévoilent leur projet de navire de transport de CO2 liquéfié. Capter le CO2 à la source, le transporter pour le réinjecter dans des process industriels ou le stocker définitivement, génère de l’intérêt.

Pages