Wärtsilä trouve une issue aux scrubbers contestés

L’équipement maritime finlandais, premier fabricant de scrubbers, a investi en R&D pour étudier le potentiel de la capture et stockage du carbone. La technologie permettrait d’améliorer les dispositifs d’épuration des gaz en capturant le carbone au point d'échappement. ​

IMO 2020
 : 
Le couple HFO-scrubbers a la cote

Pas aventuriers, les propriétaires de flotte ? Ni le GNL ni le carburant à 0,5 % ne sont parvenus à cette heure à les convaincre vraiment. Pour se conformer à la future réglementation traquant le soufre dans les carburants, ils ont opté pour ce qu’ils connaissent déjà. En espérant que leurs spéculations s’avèrent les bonnes.

MEPC74
 : 
L'OMI ne décide rien ou si peu

Le MEPC74, le comité de protection du milieu marin de l'OMI, qui s'est tenu du 13 au 17 mai à Londres, devait notamment se prononcer sur des mesures de court terme pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du transport maritime. Il en ressort des mesures modestes. L'OMI étant l'OMI, la proposition française de réduction de la vitesse obligatoire, sera traitée... avec lenteur.

GNL
 : 
Hapag-Lloyd convertit un premier navire au GNL ... comme convenu

Hapag-Lloyd va convertir un de ses navires au GNL et se revendique première compagnie maritime au monde à le faire sur un porte-conteneurs de 15 000 EVP. Ce n'est pas une annonce mais un confirmation. L'armateur allemand et n° 5 mondial du transport de conteneurs a sensiblement évolué sur ses choix pour se conformer à la réglementation sur la teneur en soufre des carburants marins. Hapag-Lloyd (234 navires dont 112 en propriété) a annoncé avoir signé un contrat de retrofit avec le chinois Hudon Hondhoa...

Hapag-Lloyd ou comment garder le droit de « jouer »

Dans un document de 94 pages, le n°5 mondial du transport maritime mondial de conteneurs présente les points clés de sa nouvelle stratégie 2023. On y lit des choses intéressantes, outre un véritable changement d'approche dans la façon d'appréhender le marché et ... le client, hissé au coeur des préoccupations. Ce n'était donc plus le cas...