Plus de 100 M€ injectés dans les ports espagnols

Les mesures étaient attendues. Elles ont été préparées par Puertos del Estado, l’organisme de tutelle des ports de commerce espagnol. Le conseil des ministres vient d'approuver un décret-loi autorisant les autorités portuaires à prendre des mesures d’urgence pour préserver leur chaîne logistique et leur compétitivité.

Covid-19 : Un plan de soutien inédit pour les ports espagnols

C’est une première dans l’histoire portuaire du pays. Puertos del Estado, l’autorité de tutelle des ports de commerce espagnols, prend des dispositions pour aider les 28 autorités portuaires du pays à traverser la crise sanitaire provoquée par l’épidémie du Covid-19. Objectif : éviter absolument les ruptures dans la chaîne logistique.

Brittany Ferries lance une autoroute ferroviaire Cherbourg-Bayonne

Formulés dans le cadre du château de Bénouville en bordure du canal maritime de Caen, les vœux institutionnels de Brittany Ferries le 24 janvier avaient cette année une acuité particulière, précédant de quelques jours le retrait officiel du Royaume-Uni de l’Union européenne. À cette occasion, la compagnie bretonne a annoncé son lancement dans un nouveau métier...

Brittany Ferries construit progressivement son arc Atlantique

Alors que la tectonique des plaques entre les îles britanniques et le reste de l’Europe ne devrait plus être une théorie, l’armement breton, initiateur du ferry en Manche ouest, étend son réseau, q ue ce soit par son offre maritime directe ou via un pont ferroviaire . En passe de devenir un véritable opérateur transgascogne...

Irlande-Espagne : Brittany Ferries modifie la route de son service

Lancée en 2018 pour une expérimentation de deux ans et motivée par la croissance du fret entre l’Espagne et l’Irlande, la ligne Cork-Santander devient Rosslare-Bilbao. Un transfert que la compagnie justifie en s’appuyant sur des études de marché et les remontées commerciales.

Bruxelles ouvre une enquête sur l’exemption fiscale des ports italiens

La Commission européenne a ouvert une enquête sur les ports italiens afin d’évaluer si les exemptions fiscales dont ils bénéficient sont conformes aux règles européennes en matière d’aides d'État. En janvier dernier, Bruxelles avait demandé à l’Italie et à l’Espagne, dont les activités portuaires sont actuellement exonérées, de revoir leur imposition d’ici le 1 er janvier 2020. L'Italie rechigne. L'espagne se soumet. Mais se pose la question des modalités d’application de la mesure.

Pages

  • 1
  • 2