Sanctions américaines
 : 
Iran : Blâmes et châtiments

Le régime des sanctions est de retour au pays des Mollah. Le 8 mai 2018, l’Iran a basculé à nouveau sur la liste noire des pays commercialement in- fréquentables. Une décision de Washington a suffi pour ramener le niveaux des sanctions au niveau de celles qui existaient avant la conclusion en 2015 du fameux pacte « historique » de l’Iran avec le groupe 5+1 (Allemagne, Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni et Russie).

Les États-Unis autorisent temporairement le transport de carburant par des navires étrangers

Les États-Unis dérogent à la Jones Act pour permettre à des navires battant pavillon étranger d’assurer le transport de produits pétroliers de façon à consolider les réserves de la Côte est américaine. L’attaque contre les systèmes informatiques de la Colonial Pipeline, qui a dû interrompre ses opérations, compromet l’approvisionnement de la région de New York. L’octroi de dérogations au nom de la sécurité intérieure ne se fait pas sans grincement de dents dans un pays où la souveraineté stratégique est comme un droit inaliénable.

Pétroliers : l'inespéré coup du sort

La cyber attaque qui a mis hors service le plus important oléoduc de la côte Est des États-Unis
 a fait bondir les revenus quotidiens des pétroliers sur la route transatlantique. Les raffineurs et les négociants recherchent des navires. Les premiers pour stocker, les seconds pour les expéditions de produits raffinés. Un répit sans doute éphémère...

Sommet climat : priorité aux discussions sur la taxation carbone

À quelques heures d'une rencontre par visioconférence à Washington durant laquelle les dirigeants d’une quarantaine de pays parleront climat à l’invitation du président américain Joe Biden, la Chambre internationale de la marine marchande, ainsi que d'autres organisations professionnelles revendiquant plus de 90 % du commerce maritime, pressent les dirigeants à entamer les délibérations sur une tarification du carbone.

OMI : la Clean Arctic Alliance monte à nouveau au créneau

Alors que s’est ouverte à l’OMI la session portant sur la prévention et la lutte contre la pollution , les organisations appellent à réduire immédiatement de 44 % les émissions de carbone générées par les navires utilisant...

Le commerce de maïs au beau fixe entre la Chine et les États-Unis

La Chine a réservé 1,16 Mt de maïs américain, première vente flash quotidienne de cette ampleur depuis janvier, a indiqué le ministère américain de l'agriculture. Cela porte le total des engagements de la Chine pour le maïs amé...

1,3 Md$ d'exportations agricoles américaines restées à quai

Selon des données compilées par le Census Bureau, le centre des statistiques du département du Commerce des États-Unis, des cargaisons agricoles n’auraient pas été prises en charge dans les principaux ports américains entre juillet et décembre 2020. Une nouvelle pièce à charge pour les transporteurs de conteneurs auxquels il est déjà reproché de privilégier le renvoi de conteneurs vides en Chine dans le but d’accélérer certaines rotations fort lucratives. ​

Le commerce entre la Chine et les États-Unis a augmenté de 28 % en juin

La Chine reste le premier partenaire commercial des États-Unis. Les échanges entre les deux superpuissances économiques se sont élevés à 52 Md$ en janvier. À se demander si les guerres tarifaires ont vraiment un impact... En tout cas, entre les deux...

Pages