Ligne Marseille-Tanger : La Méridionale se donne jusqu'à la fin de l'année avant de trancher

Maintien, arrêt ou repositionnement de la ligne entre Marseille et Tanger qui avait été lancée fin 2020. Le groupe Stef, actionnaire de la Méridionale, prendra une décision d’ici la fin de l’année. Le service assuré par deux ro-pax avait très bien démarré, le contexte sanitaire ayant affecté le trafic passagers mais incité à trouver des alternatives au tout-route pour le fret. Les habitudes passées ont repris leurs droits en dépit de la plus-value environnementale offerte par l’option maritime.

P&O Ferries ne fera pas l'objet de poursuites pénales au Royaume-Uni

La compagnie transmanche, qui avait annoncé le 17 mars le licenciement, avec effet immédiat, de 800 marins sous contrat britannique, ne sera finalement pas poursuivie. En mars, le licenciement brutal et sans préavis de 800 marins et le remplacement par du personnel étranger dans des conditions d’emploi moindres avait provoqué la consternation et l’indignation Outre-manche et provoqué de vives réactions politiques et législatives. Le ministre britannique des Transports, Grant Shapps, avait réagi en présentant au...

Brittany Ferries : un ferry hybride GNL entre Saint-Malo et Portsmouth

Fin mai, le président de Brittany Ferries, Jean-Marc Roué, a officialisé le nom de son troisième ferry au GNL. Le Saint-Malo remplacera le Bretagne , âgé de 36 ans, sur la ligne entre Portsmouth et Saint-Malo. Le futur fleuron de la flotte de la compagnie bretonne présente un supplément d’âme supplémentaire par rapport au Salamanca, en service depuis mars, et le Santona qui doit entrer en flotte début 2023. Il sera doté de moteurs électriques.

Marc Reverchon, un parcours qui se confond avec l'histoire portuaire et maritime de Marseille

La presse n’a que faire des égards honorifiques dont la France a le séculaire secret. Mais les insignes de chevalier de la légion d’honneur, qui ont été remis vendredi 20 mai à Marc Reverchon, l’homme incarnant La Méridionale, la plus ancienne compagnie maritime marseillaise en activité avec ses 92 ans d’existence, éclairent l’histoire maritime et portuaire locale de trois décennies.

Titan LNG avitaillera les navires hybrides de Brittany Ferries

La compagnie de ferries bretonne a choisi le néerlandais Titan LNG pour le soutage en GNL de ses deux navires hybrides GNL-électriques qui entreront en exploitation en 2024 et 2025. Titan LNG devrait ainsi positionner un souteur dans la Manche.

Londres confirme la règle du salaire minimum britannique pour toutes les compagnies

Comme il en avait fait l’annonce fin mars, le gouvernement de Boris Johnson va obliger les compagnies de ferries touchant les ports du Royaume-Uni à rémunérer les navigants au salaire minimum britannique, jusqu'ici pas obligatoire sur les trajets internationaux. Sur le front syndical, les partenaires sociaux ne désarment pas et demandent à l’OIT une « réaction d’urgence », estimant que P&O Ferries a « bafoué » le droit du travail.

P&O Ferries reprend du service malgré les appels au boycott

Le dossier est ouvert depuis le 17 mars, date de la décision de la compagnie britannique de licencier ses 800 marins. Jusqu’à présent, les services sont suspendus et les navires, armés par des marins employés à des conditions moins-disant, n’ont pas été autorisés à naviguer par la Maritime and coastguard agency. Un des ferries déployés sur le transmanche reprend du service ce 27 avril.

Brittany Ferries renforce encore sa desserte de l’Irlande

Le port irlandais de Cork bénéficiera chaque été d’une deuxième rotation hebdomadaire le reliant à Roscoff, berceau de la compagnie bretonne. Brittany Ferries annonce aussi le positionnement d’un navire plus grand sur sa navette entre Rosslare et Bilbao.

Le gouvernement veut interdire l'accès aux ferries qui ne respecteraient pas le salaire minimum

Nouvel événement inattendu dans le dossier des licenciement massifs et sans préavis de P&O Ferries qui n’en finit plus de créer des remous. Sans passer par la case du Parlement, le gouvernement demande aux ports britanniques de refuser l'accès aux ferries dont les opérateurs ne respecteraient pas les règles relatives au salaire minimum britannique. La British Ports Association considère cette demande irréalisable.

P&O Ferries : vague d'indignations au Royaume-Uni

Le licenciement sans préavis de 800 marins britanniques par P&O Ferries a choqué le Royaume-Uni au-delà du seul secteur maritime et portuaire. Les débats politiques sont vifs, oscillant entre demande de remboursement des aides d’État et dénonciation de la légalité de la procédure. Les traversées en ferry restent suspendues sine die, à l'exception de services limités en mer d'Irlande. Une partie des membres d'équipage est déjà remplacée par des marins indiens et philippins.

Pages