Titan LNG avitaillera les navires hybrides de Brittany Ferries

La compagnie de ferries bretonne a choisi le néerlandais Titan LNG pour le soutage en GNL de ses deux navires hybrides GNL-électriques qui entreront en exploitation en 2024 et 2025. Titan LNG devrait ainsi positionner un souteur dans la Manche.

Londres confirme la règle du salaire minimum britannique pour toutes les compagnies

Comme il en avait fait l’annonce fin mars, le gouvernement de Boris Johnson va obliger les compagnies de ferries touchant les ports du Royaume-Uni à rémunérer les navigants au salaire minimum britannique, jusqu'ici pas obligatoire sur les trajets internationaux. Sur le front syndical, les partenaires sociaux ne désarment pas et demandent à l’OIT une « réaction d’urgence », estimant que P&O Ferries a « bafoué » le droit du travail.

P&O Ferries reprend du service malgré les appels au boycott

Le dossier est ouvert depuis le 17 mars, date de la décision de la compagnie britannique de licencier ses 800 marins. Jusqu’à présent, les services sont suspendus et les navires, armés par des marins employés à des conditions moins-disant, n’ont pas été autorisés à naviguer par la Maritime and coastguard agency. Un des ferries déployés sur le transmanche reprend du service ce 27 avril.

Brittany Ferries renforce encore sa desserte de l’Irlande

Le port irlandais de Cork bénéficiera chaque été d’une deuxième rotation hebdomadaire le reliant à Roscoff, berceau de la compagnie bretonne. Brittany Ferries annonce aussi le positionnement d’un navire plus grand sur sa navette entre Rosslare et Bilbao.

Le gouvernement veut interdire l'accès aux ferries qui ne respecteraient pas le salaire minimum

Nouvel événement inattendu dans le dossier des licenciement massifs et sans préavis de P&O Ferries qui n’en finit plus de créer des remous. Sans passer par la case du Parlement, le gouvernement demande aux ports britanniques de refuser l'accès aux ferries dont les opérateurs ne respecteraient pas les règles relatives au salaire minimum britannique. La British Ports Association considère cette demande irréalisable.

P&O Ferries : vague d'indignations au Royaume-Uni

Le licenciement sans préavis de 800 marins britanniques par P&O Ferries a choqué le Royaume-Uni au-delà du seul secteur maritime et portuaire. Les débats politiques sont vifs, oscillant entre demande de remboursement des aides d’État et dénonciation de la légalité de la procédure. Les traversées en ferry restent suspendues sine die, à l'exception de services limités en mer d'Irlande. Une partie des membres d'équipage est déjà remplacée par des marins indiens et philippins.

Euroferry Olympia : trois passagers retrouvés plusieurs jours après l'incendie

Plusieurs jours après l’incendie à bord du navire, qui a avait été évacué en pleine nuit alors qu’il y avait 239 passagers selon Grimaldi et 51 membres d’équipage, dix personnes n’avaient toujours pas été retrouvées. Durant le week-end, trois passagers ont pu être extirpés du ro-pax, par ailleurs susceptible de provoquer une marée noire.

Calais a stabilisé son fret transmanche en 2021

Résistant au Brexit et à la pandémie, le fret transmanche n’a connu en 2021 qu’une très légère baisse au port de Calais. Le nombre de passagers et de véhicules de tourisme embarqués sur les ferries poursuit en revanche sa forte chute. Le printemps 2022 devrait voir le lancement par Viia d’une nouvelle autoroute ferroviaire entre Calais et Sète.

L'UMF craint le déclassement des bassins est du port de Marseille

L’Union maritime et fluviale de Marseille Fos porte une vision pour les bassins est du port phocéen. Après avoir confié une étude à l’Isemar sur la reconfiguration des bassins pour être en mesure d’accueillir les ro-pax rattrapés par la massification, elle va adresser sa copie aux autorités portuaires et aux élus.

Pages